Comment devenir peintre en décors ?

75 votes : 4.2

Les missions du peintre en décors

Peinture en trompe l'œil sur un mur extérieur, décoration panoramique sur un mur intérieur, imitation de finitions bois ou marbre, création de fresques, décoration de meubles pour un spectacle…font partie des missions techniques et artistiques du peintre en décors.

Le peintre en décors adapte son travail en fonction des secteurs où il travaille. En effet, il peut intervenir aussi bien dans :
  • L'architecture et le patrimoine national,
  • La restauration de monuments historiques,
  • La décoration (intérieure ou extérieure),
  • L'évènementiel et le spectacle grand public,
  • Le mobilier,
  • La réfection de commerces, décoration de vitrines,
  • La décoration de bureaux, d'hôtels, de restaurants…
Il intervient autant chez les particuliers que pour des missions dans l'entreprise privée ou publique. Il peut être rattaché ou missionné par des cabinets d'architectes ou des agenceurs. Il travaille alors à partir de dessins d'architectes. Mais il peut également se spécialiser dans la décoration pour le patrimoine.
Le peintre en décors peut proposer plusieurs modèles qu'il prépare dans son atelier pour un particulier qui souhaite faire une peinture murale dans son salon. Modèles ou esquisses, une fois validés par le client, lui permettent de travailler à son art en utilisant les techniques pointues qu'il a apprises.
Il peut être missionné chez des commerçants pour une création d'enseignes ou une peinture en trompe l'œil. Mais si un commanditaire privé peut lui demander tel type de décoration, le commanditaire collectif pourra aussi le missionner pour la décoration d'un immeuble ou la création d'une fresque murale. Certains peintres en décors décident d'ailleurs de se spécialiser en restauration de fresques endommagées, optant pour un travail dans le champ du patrimoine historique.
Dans le domaine du spectacle, le peintre en décors peut travailler en étroite collaboration avec un décorateur scénographe pour réaliser des décors de spectacle, de films ou de pièces de théâtre. Environ 40 % des peintres en décors travaillent dans le milieu du spectacle.
La demande privée pour la peinture sur décors est plus importante par rapport à celle des collectivités publiques. Le décor d'intérieur occupe en moyenne 60 % des professionnels du métier.
Si les esquisses peuvent se préparer en atelier où le peintre en décors travaille alors seul, il est le plus souvent amené à travailler au contact des autres. Il doit être à l'écoute de ses clients et être capable de comprendre leurs attentes en matière de décoration. Il pourra ensuite réaliser ses ouvrages créatifs directement sur site et travailler, à cet effet, tant en intérieur qu'en extérieur.
  Les missions du peintre en décors

Les qualités requises pour devenir peintre en décors

Le peintre décorateur ou peintre en décors doit avoir certaines prédispositions techniques et artistiques. Ces compétences professionnelles sont complétées par des qualités humaines indispensables pour ce métier. Le métier attire autant les hommes que les femmes.
 
Compétences professionnelles :
  • Détenir les compétences techniques liées aux produits et outils utilisés ;
  • Bien maîtriser la diversité des peintures, vernis et autres matériaux de base du métier ;
  • Connaitre la préparation des fonds ;
  • Bonnes connaissances en histoire de l'art.
 
Qualités humaines requises :
  • Etre à l'écoute de la demande du client : faire preuve de patience, savoir reformuler pour être certain de bien comprendre les attentes de l'autre, ne pas hésiter à poser toutes les questions nécessaires, proposer plusieurs esquisses…
  • Avoir une certaine sensibilité ;
  • Faire preuve de créativité ;
  • Avoir une bonne habileté manuelle ;
  • Avoir le sens de l'esthétisme ;
  • Savoir se rendre disponible ;
  • Etre autonome et organisé ;
  • Etre soigneux et rigoureux ;
  • Savoir respecter les délais ;
  • Savoir travailler en équipe…
Le peintre en décors doit en effet être capable de travailler de façon autonome, mais il lui sera nécessaire de s'adapter et de pouvoir travailler en équipe, notamment sur la création d'un décor pour un spectacle particulier et s'il est rattaché à une équipe et un décorateur scénariste dont il pourra recevoir des consignes.
 
Si les compétences professionnelles concernent des techniques apprises durant le cursus, il est important avant de se former au métier de savoir si vous êtes fait pour ce domaine. A cet effet, il sera utile de vous orienter par des tests appropriés ou, si vous souhaiter faire une reconversion professionnelle, de passer un bilan de compétences pour voir si vous avez les aptitudes et les compétences requises pour le métier de peintre en décors Les qualités requises pour devenir peintre en décors

Les avantages et contraintes du métier de peintre en décors

Les avantages du métier

Si vous aimez les métiers qui permettent de développer sa créativité et de travailler avec ses mains et son imagination, le métier de peintre en décors est fait pour vous ! Même si le client vous demande un décor assez précis, c'est vous qui suggérez des modèles.
Le métier est également très intéressant pour son aspect diversifié : vous pouvez travailler dans le domaine privé ou public, vous spécialiser dans le patrimoine historique et les fresques ou préférer le domaine du spectacle et des décors de scènes de théâtre ou de films.
Le métier de peintre en décors permet aussi de voyager. Votre mission peut vous amener à travailler sur un site différent par rapport à celui de votre dernier chantier. C'est aussi un métier riche en rencontres de toutes sortes. Travail et clients sont vraiment diversifiés et il n'existe pas de problème lié à la routine comme dans d'autres domaines professionnels.
En apportant plus d'esthétisme, de beauté et de couleurs, dans la vie de ses clients, le peintre en décors est très utile et aide les autres à concevoir des lieux de vie plus épanouissants.
Les inconditionnels de l'histoire de l'art peuvent évoluer vers des spécialités comme celle de fresquiste où il pourra entièrement se consacrer au patrimoine national.
Son salaire est correct, débutant au SMIC, il peut vite atteindre 1 900 euros. Pour certaines missions (domaine du spectacle), le peintre en décors pourra être payé sous forme de pourcentages. Dans le domaine de l'habitat, il n'est pas rare que le paiement se fasse au forfait.
 

Les contraintes du métier

Comme dans tous les métiers, on trouvera quelques contraintes au métier de peintre en décors :
  • Les horaires sont variables selon les missions et il faut souvent travailler les week-ends et jours fériés pour s'adapter aux délais d'un chantier ;
  • Les débouchés sont plus nombreux dans certaines régions tandis que d'autres n'offrent que peu de débouchés ;
  • Pour travailler régulièrement, il faut être mobile et être souvent loin de chez soi ;
  • Certaines missions sont moins bien payées que d'autres : il faudra parfois être sélectif ;
  • Il n'existe pas de groupement professionnel pour représenter le métier qui, de ce fait, se rattache souvent à d'autres organismes du secteur.

Niveau d'études et conditions pour suivre une formation de peintre en décors

Avec un bagage dans le secteur du bâtiment, comme le diplôme de finitions du bâtiment, ou une autre formation liée aux arts plastiques, le futur candidat aux études de peintre en décors sera plus avantagé. Cependant, devenir peintre décorateur peut se prévoir dès la 3ème et plusieurs formations vont permettre d'exercer ce métier, pourvu qu'on y ajoute les talents personnels.
Différents cursus pourront mener au métier de peintre en décors. Ces études devront être en lien avec la formation visée, à savoir soit des études dans le secteur du bâtiment, soit dans le secteur de l'art.
Par exemple, vous pouvez passer un CAP de peintre applicateur de revêtements ou encore un CAP de signalétique enseigne et décor.
Accéder à la formation avec un niveau bac pro en aménagement et finition du bâtiment ou un bac + 3 (type DNAT/Diplôme National d'Art et Technique - option design d'espace) est également possible.
Mais pour suivre une formation de peintre en décors, il n'y a pas de limite d'âge. Cette formation peut également être accessible dans le cadre de la formation continue. Une personne qui souhaite devenir peintre en décors après une première expérience professionnelle, pourra suivre une formation auprès du GRETA ou encore de l'AFPA pour exercer ce métier.

Cursus et/ou concours pour devenir peintre en décors

Devenir peintre en décors est possible pour les jeunes dès la 3ème mais c'est aussi un métier accessible pour les personnes déjà salariées qui souhaitent opérer une reconversion professionnelle par le biais d'une formation continue.
 

Les formations de peintre décorateur initiales seront :

- Niveau de sortie CAP / BEP :
o Le CAP peintre applicateur de revêtements,
o Le CAP signalétique enseigne et décor,
o Le BEP finition
 
- Niveau de sortie BAC
Bac pro Aménagement et finition du batîment
 
- Niveau de sortie Bac +1 / Bac +2 :
o La Mention Complémentaire peinture décoration qui se prépare en un an ;
o Le Brevet des Métiers d’Art de graphisme et décor (option décorateur de surfaces et volumes) qui se prépare en 2 années.
 
- Niveau de sortie BAC +3 :
o Le Diplôme National des Métiers d’Art et du DEsign Espace,
o Le DN MADE Ornement
(tous deux se préparent sur 3 ans)
 
Des établissements privés préparent égalemùent au métier de peintre en décors sur des cursus de 8 à 36 mois. Généralement tournées vers l'étude de cas concrets et la réalité du terrain, elles offrent une solide expérience et permettre de démontrer les compétences acquises en tant que peintre décorateur.
 


Les formations continues

Elles sont dispensées par des organismes de formation, notamment comme l'AFPA ou le GRETA mais aussi d'autres centres de formation professionnelle spécialisés dans le secteur du bâtiment.
L'AFPA délivre en fin de cursus un titre professionnel de peintre en décor de niveau IV (bac technique). Cette formation qualifiante dure environ 8 mois.
Des organismes privés spécialisés dans les études de peintre décorateur peuvent également proposer aussi bien des cycles courts que des cycles longs pour accéder au métier de peintre en décor avec la reconversion professionnelle.
 

Débouchés et évolutions pour le métier de peintre en décors

Où exercer en tant que peintre en décors ?

Vous pouvez travailler comme salarié (par exemple : dans un cabinet d'architectes ou une entreprise artisanale spécialisée dans les métiers de l'évènementiel) mais le peintre en décors a aussi la possibilité de travailler à son compte, ce qu'il fait souvent lorsqu'il a acquis assez d'expérience dans son métier, en créant sa propre entreprise.
Si ce métier est très demandé sur la capitale et la Côte d'Azur en priorité, il faut noter une demande croissante dans la région bordelaise. Le métier est généralement plus demandé dans les régions où le pouvoir d'achat est le plus élevé.
Pour ceux qui aiment voyager ou envisagent de s'installer à l'étranger, il faut savoir que le métier est très demandé en Suisse, au Maroc et aux Etats-Unis. Ces critères géographiques concernent surtout les interventions chez les particuliers.
Des interventions sur le secteur de l'évènementiel (théâtres, décor de cinéma, etc.), des missions liées à la restauration de fresques historiques, des créations de trompe l'œil pour des panoramiques pour des commerces ou des bureaux, peuvent permettre de trouver du travail un peu partout.
 

Quelle évolution de carrière pour le peintre décorateur ?

En équipe, le peintre en décors salarié peut obtenir des responsabilités plus importantes au fur et à mesure qu'il acquiert plus d'expérience. Il pourra ainsi devenir chef d'équipe peintre décors, ou encore chef d'atelier (ou de chantier).
 
Beaucoup de peintres décorateurs ayant peaufiné leurs compétences et leurs techniques sur le terrain, seront aussi tentés de créer leur propre entreprise, surtout s'ils ont pu accroitre leur notoriété au fil des années.
 

Quelles sont les tendances pour cette profession ?

Le métier de peintre décorateur est un métier qui a de l'avenir, tant sur le plan privé que sur le domaine public. Aujourd'hui, tout ce qui touche à la décoration d'intérieur et à l'amélioration de l'habitat intéresse tout le monde.
Côté entreprises et collectivités, on s'intéresse davantage au bien-être des personnes et la création d'un pan de mur en trompe l'œil suscite l'intérêt des visiteurs. Que ce soit dans une école ou une maison de retraite, on optera plus facilement pour un décor personnalisé et gai, plutôt que de basiques reproductions de tableaux, afin d'offrir plus de cachet et de convivialité à ces espaces de vie en communauté.
Les peintures ont fait des progrès et les fabricants créent de la diversité et des peintures moins toxiques et plus écologiques. La matière première est plus agréable à travailler et le choix des finitions permet d'ajouter du plaisir au travail créatif et technique.
 

Les métiers se rapprochant du peintre en décors :

Le métier de peintre en lettres est assez proche du peintre en décors peintre décorateur. Le peintre en lettres est spécialiste de la signalétique et de la publicité sur tous types de supports.
Quant au fresquiste, il s'apparente au métier de peintre en décor, mais il est spécialisé dans la restauration des fresques endommagées.