Quel métier est fait pour moi ?

44 votes : 4.3
Etudiant en recherche d'un métier épanouissant, bien rémunéré et avec de nombreux débouchés ou salarié souhaitant changer de métier par une reconversion professionnelle, le choix d'une formation commence toujours par des questions fondamentales : ce métier est-il fait pour moi ? Correspond-il à mes besoins et à mes compétences ? Comment m'orienter vers ce métier et comment financer ma formation ? Pour bien définir votre projet de formation, quel que soit votre âge, vous devrez prendre le temps de la réflexion, apprendre à bien cerner vos points forts, les métiers qui vous correspondent, mais aussi à faire l'étude préalable des métiers et des formations proposées : comment accéder à tel ou tel métier, que dois-je savoir sur ce métier, quels sont les débouchés sur mon secteur et les perspectives d'évolution liées à ce métier ? Comment concilier formation professionnelle et vie personnelle ? Comment-devenir.fr fait le point sur les questions essentielles à se poser avant de choisir sa formation.

COMMENT IDENTIFIER MES BESOINS ET MES ENVIES ?

Pour vous aider à mieux cerner vos besoins en formation, il faut arriver à définir le métier idéal par rapport à votre personnalité, vos goûts et vos aptitudes qu'elles soient innées ou acquises.
 
A ce stade de réflexion, n'hésitez pas à vous munir d'une feuille de papier et à prendre le temps de la réflexion. Il sera important de lister par exemple :
  • Ce qui vous attire, ce que vous aimez le plus, etc.
  • Ce qui vous déplait, ce que vous aimez le moins, voire ce que vous fuyez, etc.
  • Vos besoins matériels et financiers qui pourront infléchir le choix vers tel ou tel métier.
 


Qu'est-ce qui vous attire particulièrement dans la vie ?

Réfléchissez un moment à vos passions. Par exemple, dès que vous avez un moment de libre, vous précipitez-vous à vos fourneaux pour cuisiner et lisez-vous tout ce qui vous tombe sous la main en termes de cuisine et d'astuces de chef cuistot ? Ou au contraire, profitez-vous des moments de loisirs pour vous évader à l'air libre : faire du sport, marcher, vous occuper d'animaux de compagnie ?
 
Vous devez lister avec précision toutes vos préférences :
  • Vous dépenser en extérieur plutôt que dans un lieu clos ;
  • Pratiquer des sports en équipe plutôt que des sports en solo ;
  • Eprouver le besoin de vous rassembler à plusieurs pour pratiquer une activité plutôt que de vous occuper seul dans votre coin ;
  • Sortir pour pratiquer des activités en extérieur plutôt que de rester enfermé ;
  • Passer du temps avec des personnes plus âgées ou plutôt avec des enfants et des jeunes ;
  • Aimer construire, créer de vos mains, fabriquer des objets ;
  • S'adonner à des jeux de stratégie et de logique, construire des maquettes, etc.
  • Voyager et découvrir des lieux et des personnes différentes ;
  • Etc.
Cette étape est très importante pour définir vos besoins et trouver le métier qui sera vraiment adapté à votre personnalité. Par exemple, une personne qui ne tient pas en place, a besoin de voir du monde, aime le grand air, s'orientera plutôt vers des métiers de commercial (aller au-devant des autres, se déplacer), de guide touristique ou de représentant et évitera tous les métiers sédentaires où le travail se fait seul à un bureau (secrétaire, comptable, etc.).
 
Lister mes besoins et mes préférences est donc une étape importante qui va me permettre de trouver mon métier plus facilement si je suis étudiant ou de savoir vers quel métier me reconvertir si je suis insatisfait dans le job que j'exerce actuellement. COMMENT IDENTIFIER MES BESOINS ET MES ENVIES ?

Qu'est-ce qui vous déplait dans la vie de tous les jours ou dans le travail ?

Réfléchissez maintenant à ce qui vous déplait. Tout le monde n'a pas les mêmes goûts et vous avez certainement noté des activités qui vous rebutent plus que d'autres, soit dans votre sphère privée, soit dans votre sphère professionnelle si vous travaillez déjà. Voici quelques pistes de réflexion :
  • Je n'aime vraiment pas travailler sous pression (à l'inverse, il y a des personnes qui n'aiment que le travail sous pression et qui sont faites pour travailler dans les métiers boursiers ou la direction d'entreprises) ;
  • Je n'aime pas avoir sans arrêt des comptes à rendre ;
  • Je n'aime pas être enfermé toute la journée dans un bureau ;
  • Je n'aime pas parler en public, cela m'effraie ;
  • Je n'aime pas avoir des contraintes horaires ;
  • Etc.
Lister ce que je n'aime pas ou ce que j'aime moins me donne une information complémentaire pour savoir quel métier est fait pour moi. Si vous êtes en activité et que vous avez vécu un blocage en prenant la parole devant des inconnus, vous orienterez désormais vos choix vers d'autres professions que de commercial ou de représentant.

Besoins matériels et financiers : quels sont-ils aujourd'hui ?

Peut-être avez-vous fait le choix de fonder une famille et d'avoir un métier qui vous permette de concilier le travail et la vie personnelle ? Si vous exerciez jusque-là un métier très prenant, vous arrivez aujourd'hui à une époque personnelle qui vous demande de bien équilibrer vie professionnelle et vie familiale, ce qui doit être pris en compte dans votre reconversion.
 
A l'inverse, si vous êtes encore étudiant et sans attache, vous pouvez tout à fait avoir envie de faire vos preuves et de consacrer autant de temps possible à votre vie professionnelle pour acquérir une solide expérience.
 
Ce sont deux démarches qui représentent des besoins matériels différents. Dans le premier cas, on regardera de plus près les contraintes horaires du métier, la fréquence des déplacements et les contraintes de temps.
 
Les besoins financiers sont aussi à prendre en compte lors du choix d'un futur métier. Une famille à nourrir représente un enjeu de taille et il est important de sélectionner, tant un métier qui vous plaise qu'un métier qui vous permette de gagner suffisamment votre vie.
 
Il est vraiment conseillé, une fois que vous avez en vue 2 ou 3 métiers qui vous plaisent le plus de vous renseigner sur les salaires de ces métiers soit sur le site de l'Onisep soit en vous référant aux grilles comparatives annuelles que font paraitre certains journaux (type Les Echos).
 
Le plus important est de pouvoir s'épanouir dans son travail et aimer ce que l'on fait. Certains n'hésiteront pas à gagner un peu moins mais à avoir une qualité de vie meilleure et à se sentir bien dans leur environnement professionnel, tandis que d'autres mettront en avant l'aspect financier du métier quitte à trouver dans leurs loisirs extra-professionnels l'épanouissement qu'ils n'ont pas acquis dans le métier de leur choix.
 
L'idéal reste que pouvoir concilier ses besoins, ses goûts dans une profession équilibrante et gagner honnêtement sa vie est souvent l'objectif de toute reconversion professionnelle.

FAIRE DES BILANS

Faire un bilan de personnalité

Des tests de personnalité pourront vous aider à cerner votre profil en vous testant sur diverses thématiques telles que :
  • Etes-vous maniaque, organisé(e) ou débordé(e) ?
  • Facebook, Snapchat, Instagram : à quel réseau êtes-vous le plus accro ?
  • A quel point êtes-vous écolo ?
  • Déprime, stress, colère… comment gérez-vous les mauvais moments ?
  • Etc.
Ces tests de personnalité, proposés sur le site de l'Etudiant.fr sont par exemple utiles et ludiques. Classés par thématiques, ils vous permettront d'avoir une vision globale de vos atouts et des métiers qui sont faits pour vous.
 
Pôle Emploi recense 3 grands tests de personnalité, parmi ceux qui sont les plus utilisés par les grands groupes :
  • Le MBTI (Myers Briggs Type Indicator) qui détermine le type psychologique d'une personne parmi 16 types. Venu des Etats-Unis, ce test reste le leader en termes de tests de personnalité et met en avant les modes d'action et de pensée du candidat ;
  • Le PAPI (Personality and Preference Inventory) utilisé en France par 10 % des recruteurs, il met le candidat en situation professionnelle pour étudier son comportement in situ.
  • Le SOSIE qui se compose de 98 questions permettant de « dessiner » le sosie professionnel du candidat.
D'autres tests de personnalité sont couramment proposés à côté de ces 3 dominants. Ce sont par exemple 16 PF5 (16 facteurs de la personnalité), Sigmund ou encore Big Five.
 
Utilisés pour le recrutement, ils représentent aussi des outils de suivi des collaborateurs qui permettent de mettre en place des formations adaptées ou de promulguer ces collaborateurs à des postes plus élevés.
 
Le site testpersonnalite.org propose de faire en ligne un bilan pour évaluer sa personnalité.
 
Le Bilan-Analyse de Personnalité est un test qui est validé scientifiquement et qui est proposé dans 15 pays auprès de millions de personnes. Sur le site mareussite.com, on vous propose de passer ce Bilan-Analyse de Personnalité afin de mieux vous situer, d'apprendre à dépasser certaines de vos limites et de mieux connaitre vos atouts en vue d'une réussite professionnelle. FAIRE DES BILANS

Faire un bilan de compétences

Le bilan de compétences est très souvent proposé aux personnes qui souhaitent faire une reconversion professionnelle mais ne savent pas trop dans quel domaine s'orienter. Ce bilan permet de faire un point sur ses savoirs, ses savoir-faire, ses aptitudes et compétences professionnelles. Il met en lumière la motivation du candidat et est souvent un préalable au choix d’une formation ou d’une autre car le bilan de compétences permettra de mieux cibler la formation professionnelle adaptée.
 
Le bilan de compétences est inscrit dans le Code du Travail et peut se faire pendant le temps de travail (le salarié demande un congé de bilan de compétences) ou bien hors temps de travail (le salarié peut alors le faire sans en informer son employeur). Vous pouvez par exemple demander à votre employeur, dans le cadre de la formation professionnelle, de participer à un bilan de compétences car cela servira également à l'entreprise si vous désirez changer de métier et évoluer vers un poste de direction.
 
Le bilan de compétences peut également être proposé par un conseiller Pôle Emploi pour aider un demandeur d'emploi à mieux se connaitre ou à trouver dans quelle voie il pourra faire sa formation de reconversion.
 
Ce bilan est payant (entre 1 500 et 2 500 euros HT) mais il existe des possibilités de financement (par l'employeur, dans le cadre de la formation continue, par des organismes comme le Fongecif, par le Compte Personnel de Formation (CPF) etc.).
 
Le bilan de compétences est une action de formation strictement encadrée. Les résultats communiqués sous forme de document de synthèse vous seront communiqués par un psychologue du travail à l'issue des différents tests qui constituent le Bilan de compétences et qui se déroulent sur 24 heures en 3 étapes comprenant notamment des tests de personnalité, des entretiens d'orientation professionnelle, etc.
 
Le bilan de compétences permet d'obtenir une idée précise du type de formation qui pourra déboucher vers le métier qui est fait pour vous.

CHOISIR LE METIER QUI NOUS CORRESPOND

A cette étape, vous avez déjà une idée plus précise du métier qui est fait pour vous. Vous allez continuer à faire quelques listes pour faire ressortir deux ou trois métiers du lot.


Liste des métiers qui me conviendraient

Les métiers qui sont faits pour vous doivent conjuguer les caractéristiques déjà énumérées plus haut et :
  • inclure tout ce qui vous plait, vos hobbies préférés, ce qui vous procure du plaisir et que vous ne ressentez pas comme une corvée ;
  • exclure tout ce qui vous déplait, la façon de travailler que vous n'approuvez vraiment pas, les métiers qui ne sont pas en accord avec votre personnalité.
 
Exemple 1 :
Vous aimez la nature, les animaux, travailler à l'air libre, avoir une activité physique, vous aimez la montagne et la forêt et vous n'aimez vraiment pas rester enfermé, être sédentaire, travailler seul, etc.
 
Vous pourrez lister les métiers suivants par exemple : travailler dans un chenil ou un centre équestre, être garde forestier, guide de haute montagne, ornithologue, maître-chien, dresseur, paysagiste, etc.
 
Exemple 2 :
Vous aimez la rigueur, l'ordre, animer une équipe, vous êtes fait pour diriger un groupe, vous aimez prendre des risques, le sport de combat, le sport d'équipe, vous êtes patient et très organisé, etc.
 
Vous pourrez lister les métiers suivants par exemple : être manager, chef comptable, travailler dans un métier de la police ou de la gendarmerie mobile, devenir formateur ou instructeur, etc.
 
Exemple 3 :
Vous aimez faire et créer, la beauté, la mode, l'esthétisme, vous avez besoin de contacts pour vous épanouir dans votre vie professionnelle.
 
Vous pourrez lister les métiers suivants par exemple : esthéticienne, coiffeuse, créatrice de mode, spécialiste en menuiserie ébénisterie, naturopathe, sophrologue, etc.
 


Liste des métiers qui recrutent

Si vous voulez pouvoir exercer rapidement un nouveau métier, il est important de vous renseigner auprès des organismes de formation pour connaître les débouchés. Que ce soit pour un étudiant entrant dans la vie professionnelle ou dans le cas d'une reconversion professionnelle, si vous optez pour un métier qui n'offre que peu de débouchés sur le marché du travail, cela risque d'être pour vous du temps perdu.
 
Si vous avez deux ou trois métiers qui ressortent de vos listes et si vous sentez vraiment une vocation pour ces métiers, il faudra faire une petite recherche sur chaque fiche métier pour savoir si les débouchés sont satisfaisants.
 
Pour les étudiants, les sites du cidj.com peuvent vous donner une idée sur les métiers qui recrutent le plus en France. Ils peuvent varier d'une année sur l'autre et d'une région à l'autre. C'est pourquoi, certains sites proposent une liste des métiers les plus demandés selon les régions. Vous pourrez aussi trouver des éléments de réponse sur Monster.fr, Apec.fr ou Cadremploi.fr
 


Liste des professions qui cadrent avec mon profil

Cette dernière étape devrait vous demander peu de temps. Il vous suffit de combiner vos résultats et il devrait vous rester une « short list » de métiers qui cadrent avec votre profil personnel et professionnel.
 
En effet, en ayant cerné votre personnalité, vos compétences et vos aptitudes, vos motivations, ce que vous aimez faire et ce qui est exclu et avec une bonne connaissance des débouchés selon vos domaines de prédilection, vous pourrez faire ressortir 3 ou 4 métiers qui vous aideront à choisir la formation la plus adaptée à vos besoins. CHOISIR LE METIER QUI NOUS CORRESPOND

ME PREPARER POUR MON NOUVEAU METIER

Aujourd'hui, si la question de trouver le métier idéal se pose toujours à l'étudiant après le baccalauréat, on sait que le choix n'est pas figé. Ainsi, on peut s'apercevoir qu'un métier n'est pas fait pour nous et en changer grâce à la formation continue.
 
Pouvoir se former tout au long de la vie représente la possibilité de changer de voie, de se réorienter, d'aménager son temps de travail en fonction de son évolution personnelle. Le Ministère du Travail a voulu permettre au plus grand nombre d'avoir ainsi accès au savoir et à de nouvelles compétences, à tout âge (source : https://www.education.gouv.fr/la-formation-tout-au-long-de-la-vie-7508).
 

La reconversion professionnelle

Toute personne salariée peut un jour s'apercevoir que le métier qu'elle exerce ne correspond plus à ses aspirations. D'une part, certaines personnes ont pu être contraintes à un moment de leur vie de choisir un métier « alimentaire » par besoin de gagner leur vie rapidement. Une fois installées dans leur vie personnelle, elles peuvent avoir la motivation de reprendre des études, de se former afin de trouver un travail qui soit davantage en accord avec leurs aspirations.
 
D'autre part, un salarié peut tout simplement avoir envie de grimper des échelons dans son entreprise et s'apercevoir depuis son poste de comptable qu'il a de réelles aspirations et une motivation pour les métiers de commercial. Le goût du challenge, l'envie de ne plus être sédentaire, la motivation pour les produits vendus par l'entreprise, peuvent l'amener à se former pour accéder à un poste de commercial et opérer une reconversion professionnelle.
 
La formation de reconversion professionnelle peut également être proposée à une personne en recherche d'emploi. Une personne qui exerçait un métier dans une région et qui, suite à un déménagement, n'a pas retrouvé d'emploi, peut se trouver sur un secteur où son métier ne trouve pas de débouchés. Elle peut profiter de cette opportunité pour faire une formation vers un métier qu'elle convoitait depuis longtemps et qui corresponde à ses motivations, avec des débouchés à la clé. ME PREPARER POUR MON NOUVEAU METIER

Se repérer dans l'éventail des formations

Que ce soit pour une formation de reconversion professionnelle ou une formation initiale, il existe de nombreux centres de formation :
 
  • des écoles de formation en présentiel (exemple : CNAM, AFPA, écoles spécialisées…) ;
  • des écoles de formation à distance (cours par correspondance, formations via internet – exemple : edaa, EFM Santé Social, EFM Fonction Publique) ;
  • des écoles de formation mixant plusieurs formules (moitié en présentiel et formation online comme le CNAM).
Pour devenir Gendarme ou pour entrer comme Adjoint dans une Mairie, vous devrez vous présenter à des concours administratifs. Ceux-ci se préparent avec des écoles spécialisées et vous pourrez tout à fait vous préparer avec une de ces écoles tout en travaillant et, une fois le concours en poche, changer de métier.
 
Etudiez bien le contenu de chaque formation car certaines sont diplômantes, d'autres pas. Certaines formations durent quelques mois tandis que pour d'autres vous vous engagez sur deux années ou plus. Par exemple, si vous envisagez d'exercer comme esthéticienne, vous n'aurez pas la même durée d'études pour le CAP que pour un BTS mais l'obtention d'un BTS vous ouvrira plus de portes professionnelles que le CAP.
 
Il est également utile de rencontrer des personnes exerçant déjà le métier que vous convoitez afin de leur poser toutes les questions nécessaires.
 

Financement de la formation

Lorsque je sais quel métier est fait pour moi, je peux choisir la bonne formation. Cependant, que ce soit pour intégrer une école de formation après le bac ou pour étudier avec un centre de formation à distance en vue d'une reconversion professionnelle, comment financer cette formation ?
 
Pour les jeunes, les formations peuvent se faire en travaillant en choisissant certains types de contrats : Contrats en Alternance, Contrat de Professionnalisation, Contrat d'Apprentissage
 
Si vous êtes salarié dans une entreprise, vous pouvez demander un Congé Individuel de Formation (CIF), sous certaines conditions (notamment l'ancienneté dans l'entreprise).
 
C'est alors l'OPACIF qui prend en charge les frais de formation (en totalité ou partiellement) et vous continuez à percevoir une rémunération dont le montant peut varier en fonction de votre ancienneté. Durant la période de formation, vous devenez « stagiaire de la formation professionnelle ».
 
Vous pouvez également mobiliser les droits acquis en tant que salarié sur le CPF (Compte Personnel de Formation) et les utiliser même après avoir quitté l'entreprise, ou si vous avez acquis des droits en tant qu'auto-entrepreneur sur ce compte. Depuis 2015, le CPF a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation). Attention à bien utiliser les droits acquis avant la date limite (pour en savoir plus voir : www.moncompteformation.gouv.fr).
 
Pour les demandeurs d'emploi, des dispositifs sont également prévus par Pôle Emploi pour permettre une reconversion professionnelle des candidats qui le souhaitent et pour dispenser certaines formations pour les candidats bénéficiaires de l'aide au retour à l'emploi (ARE) et ayant un projet professionnel bien précis dont ils pourront discuter avec leur conseiller Pôle Emploi.

  Se repérer dans l'éventail des formations
Aujourd'hui, on le sait, plus personne ne fait carrière dans la même entreprise. La plupart des Français changent régulièrement d'entreprises pour diverses raisons : besoin d'évoluer, déménagement, départ à l'étranger, changement de métier, envie de changer de secteur d'activité, etc. La prise en compte de la vie personnelle est également un facteur clé, puisque l'arrivée dans la famille de plusieurs enfants peut impacter les choix professionnels (besoin d'un salaire plus élevé, nécessité de se rapprocher du domicile, d'avoir des horaires plus souples, etc.). D'après une étude INSEE, près de 22% des Français changent de métier au cours d'une carrière professionnelle et une autre étude menée par RegionsJob souligne que le Français occupe dans sa vie professionnelle en moyenne 4,5 emplois différents. Un processus qui ne fait que s'accentuer si l'on souhaite rester à la page car les secteurs qui embauchent se diversifient sans cesse et l'avancée prodigieuse et rapide des nouvelles technologies a changé considérablement la donne de l'emploi et de la formation.