Comment devenir Décorateur d'intérieur

36 votes : 4.4
Vous avez un goût prononcé pour le rangement, l'ordre, l'esthétisme, l'aménagement de l'espace, le gain de place, le confort du mobilier et la beauté des objets ? Le métier de décorateur d'intérieur est peut-être fait pour vous. Ses missions sont un peu différentes de celle d'un architecte d'intérieur, en ce sens que la formation suivie ne lui permet pas de toucher notamment à la structure d'un logement. Cependant, ses activités peuvent être complémentaires et s'orientent plus précisément vers la décoration et l'aménagement de l'espace en utilisant les techniques apprises en formation. Le décorateur ou la décoratrice d'intérieur peut travailler pour un cabinet d'architecture ou de décoration, aménager des locaux ou des habitations, des lieux de détente et de loisirs, des commerces ou se spécialiser pour la décoration d'intérieur en lien avec l'événementiel.
 
Fort des expériences acquises sur le terrain, le décorateur d'intérieur pourra un jour s'installer à son compte et devenir freelance. Dès lors, il doit se constituer lui-même sa clientèle et renforcer ses compétences en gestion d'entreprise.
 
La décoration d'intérieur est un métier artistique, passionnant et enrichissant qui permet de faire de nombreuses rencontres et, si vous avez la vocation pour cette profession qui offre de nombreux débouchés, sachez que les formations sont accessibles à tout âge, soit dans le cadre d'une formation initiale, soit en formation continue, si vous décidez de changer de métier et d'opérer une reconversion professionnelle.

Les missions du décorateur d'intérieur

 
Le décorateur d'intérieur peut avoir des missions assez différentes selon le type de client pour lequel il travaille (aménagement d'une boutique, optimisation d'un espace de rangement chez un particulier, création d'une scénette pour un évènement tel un mariage…) et selon son statut (salarié d'une agence de décoration ou indépendant). Les missions suivent cependant un fil conducteur qui est semblable :
 
  • Définir les besoins des clients : cela passe par la prise de rendez-vous puis la rencontre avec le client pour évaluer ses besoins en aménagement ou en décoration. Cette étape est importante car il s'agit de bien comprendre ce que veut le client tout en tenant compte des contraintes du lieu mais aussi de la limite du budget du client.
  • Chiffrer et répertorier les tâches sur lesquelles on va pouvoir s'entendre : ceci peut se traduire par la fourniture d'un cahier des charges où l'on répertorie les besoins du client (matériaux, objets de décoration, revêtements choisis, luminaires et accessoires, pose de cloisons, disposition des différents éléments, etc.) et où l'on chiffre l'ensemble en indiquant également les délais d'exécution. Le décorateur peut également fournir un plan détaillé, voire préparer une simulation en 3D et fournir des croquis et planches d'ambiance.
  • Validation : le client peut modifier certaines données ou rediscuter pour changer un matériau ou un revêtement. Quand tout est confirmé, on peut valider le devis et donner son accord sur le travail de décoration à effectuer.
  • Mise en œuvre : le travail du décorateur d'intérieur consiste aussi à demander des devis à plusieurs artisans pour obtenir des matériaux de qualité au meilleur prix.
  • Lorsque le projet inclut des objets de décoration pour mener à bien l'agencement d'une pièce ou d'un magasin par exemple, le décorateur d'intérieur doit planifier des rencontres shopping pour l'achat de ces éléments.
  • Participer à des réunions de travaux et d'aménagement : la décoration peut faire partie d'un projet global et s'insérer dans un ensemble de travaux à l'intérieur d'un habitat. Dans ce cas, le client pourra faire intervenir le décorateur d'intérieur lors des réunions de chantier avec l'entrepreneur ou l'architecte.
  • Missions de suivi administratif et comptable : lorsque le décorateur d'intérieur travaille à son compte, il doit également prévoir de s'occuper du suivi administratif et comptable sur son temps de travail. Si du personnel supplémentaire est recruté, c'est aussi la gestion des ressources humaines qu'il faudra prévoir.
  • Missions de publicité : même si la meilleure carte de visite reste le bouche-à-oreille, vous aurez parfois besoin de faire vos propres recherches de clients, surtout si vous venez tout juste de vous installer en indépendant et que vous travaillez seul. Cela pourra se faire notamment avec la création d'un « book » de vos réalisations professionnelles, d'un site internet, de publicité dans les journaux spécialisés, de contacts auprès d'entreprises de BTP, etc.

Les qualités requises pour devenir décorateur / décoratrice d'intérieur

 
Je me sens attiré(e) par le métier de décorateur / décoratrice d'intérieur mais comment savoir si je suis fait(e) pour ce métier ?
 
Il faut tout d'abord avoir certaines qualités personnelles pour exercer cette profession mais aussi, il sera essentiel d'acquérir des compétences techniques liées à ce métier en suivant une formation spécifique.
 

Qualités personnelles requises : 

  • Etre un passionné de la décoration ;
  • Aimer agencer les pièces ;
  • Avoir un œil critique ;
  • Etre créatif ;
  • Avoir des talents artistiques ;
  • Avoir un sens de l'esthétisme et savoir harmoniser les couleurs, les matières, les objets, etc.
  • Connaître les tendances du moment et se tenir au courant sur l'évolution du marché de la décoration ;
  • Etre à l'écoute de ses clients et savoir cerner leurs demandes ;
  • Etre flexible et capable de réajustements pour satisfaire un client ;
  • Etre rigoureux et organisé,
  • Etre ponctuel et respecter les délais,
  • Etre polyvalent ;
  • Etre patient ;
  • Etre souriant et avoir un bon relationnel,
  • Savoir travailler en équipe (réunions de chantier, etc.),
  • Etre aussi capable d'une grande autonomie d'action (notamment pour un travail en indépendant ou pour vos actions auprès d'un client) ;
  • Avoir le sens des responsabilités ;
  • Savoir se rendre disponible.
 

Compétences professionnelles :  

  • Bien concevoir les perspectives, les volumes, l'espace pour aménager les pièces ;
  • Connaitre certains logiciels pour élaborer des plans ou des simulations en 3D ;
  • Savoir concevoir un projet ;
  • Etre à l'aise avec les outils informatiques ;
  • Etre mobile et autonome (il est souvent indispensable d'avoir un véhicule personnel pour se déplacer chez ses clients) ;
  • Connaitre l'essentiel pour une évolution vers un métier de décorateur freelance (création d'entreprise, gestion, administration et comptabilité, marketing).

Les avantages et contraintes du métier de décorateur / décoratrice d'intérieur

 

Les avantages du métier 

  • Etre décorateur d'intérieur, c'est exercer un métier très varié ;
  • Métier qui permet de suivre une action auprès d'un client de A à Z ;
  • Satisfaction de voir le fruit de son travail et le contentement d'un client ;
  • Métier à responsabilités,
  • Vous pouvez exercer tout d'abord en tant que salarié auprès d'un cabinet d'architecte ou de décoration puis vous mettre à votre compte pour exercer en indépendant ;
  • Pas de diplôme exigé pour exercer ce métier mais la formation est toutefois vivement conseillée pour acquérir une excellente technicité ;
  • Métier ouvert aux hommes et aux femmes ;
  • C'est un métier qui est ouvert à tous quel que soit votre âge ;
  • Etudiant ou salarié en voie de reconversion professionnelle et avec une vraie passion pour le métier de décorateur, vous pouvez choisir de vous former à ce métier ;
  • Le salaire est évolutif tout au long de la carrière ;
  • Spécialisation ou reconversion possible après le métier de décorateur d'intérieur vers des métiers de coach en décoration, décorateur paysagiste, architecte d'intérieur, home staging, décorateur en événementiel.
  • Métier qui offre de nombreux débouchés (monde du spectacle, commerçants, particuliers, etc.) ;
  • Métier qui bénéficie des avancées technologiques (qualité des matières et des matériaux, plus de choix dans les textures et les couleurs, matériaux isolants ou mobilier ergonomique, mise en œuvre des plans plus facile grâce à l'utilisation de nouveaux logiciels en 3D et à des outils technologiques toujours plus rapides…) ;
  • Métier qui permet de travailler pour un panel plus large du fait de la baisse des coûts de certains matériaux et de matières plus abordables qui permet d'offrir un service non plus seulement aux clients les plus aisés mais de s'adresser à une clientèle intermédiaire en recherche d'esthétisme et de décoration d'intérieur.

Les contraintes du métier 

  • Beaucoup de déplacements entre le bureau et le domicile d'un client ou le commerçant peuvent devenir une contrainte pour ceux qui aiment le travail plus sédentaire ;
  • Les horaires plutôt fixes si vous êtes salarié, pourront être plus contraignants si vous êtes à votre compte. Le débordement des heures peut parfois représenter une contrainte lorsque l'on ne veut pas sacrifier sa vie de famille.
  • En indépendant, les lendemains ne sont pas toujours sûrs : il faut sans cesse trouver de nouveaux marchés et cela peut représenter une source de stress.

Niveau d'études et conditions pour suivre une formation de décorateur d'intérieur


Il n'est pas rare que des personnes très motivées se lancent dans le métier sans diplôme. Cependant, même si aucun diplôme particulier n'est exigé et si vous pouvez accéder à la profession dès l'âge de 18 ans, il reste fortement conseillé de suivre une formation afin de connaitre les techniques du métier et les spécialisations possibles.
 
Il existe plusieurs types de formations pour exercer le métier de décorateur d'intérieur. Les niveaux d'études obtenus vont du Bac + 2 (type BTS) au Bac + 5.
 
En formation initiale, certains souhaiteront intégrer une école d'arts appliqués, d'autres préfèreront préparer un BTS en présentiel.
 
Il est également possible de se former avec une école de formation à distance qui propose certains BTS préparant au métier de décorateur d'intérieur ou qui offrent d'autres types de formations, non diplômantes, mais préparant parfaitement le candidat aux techniques professionnelles de son futur métier.
 
Enfin, un demandeur d'emploi ou un salarié, adulte avec un projet de reconversion professionnelle pourra également s'orienter vers une formation pour devenir décorateur ou décoratrice d'intérieur, soit en choisissant une formation en présentiel, soit en étudiant à son rythme avec un centre de formation à distance.
 
Outre l'apprentissage de techniques professionnelles, de compétences commerciales et des mises en situation, la formation permettra également au candidat de constituer son réseau, ce qui est particulièrement utile pour une personne souhaitant se mettre rapidement à son compte.

Formations pour devenir décorateur / décoratrice d'intérieur

 

Comment devenir décorateur / décoratrice d'intérieur ?

 
Même si le métier n'est pas réglementé et qu'il est possible de l'exercer sans diplôme, une formation est essentielle pour connaitre les bases du métier de décorateur d'intérieur et si vous pouvez acquérir une certification professionnelle ou un diplôme reconnu, c'est encore mieux pour gagner la confiance de vos clients.
 
N'oubliez pas que ce sera la seule façon de vous présenter au départ, car n'ayant pas encore d'expérience professionnelle dans le métier, vous n'aurez pas encore créé votre book. Nous vous conseillons de constituer dès le départ ce dossier de présentation incluant des photos représentant vos aménagements intérieurs et vos références.
 

Après le Bac

 
Il vous sera recommandé de réaliser une mise à niveau en arts appliqués : il s'agit de la MANAA (Mise A Niveau en Arts Appliqués). Ceci vous permettra d'intégrer une école d'arts appliqués et de vous former au métier de décorateur d'intérieur.
 

Obtenir un diplôme Bac + 2

 
Les principaux diplômes donnant accès au métier de décorateur d'intérieur avec un niveau Bac + 2 sont :
 
  • Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) Design d'Espace,
  • Le BTS Agence de l'Environnement Architectural.

Obtenir un diplôme Bac + 3

 
Vous pourrez décider de suivre d'autres types de formations de niveau Licence pour exercer le métier de décorateur d'intérieur :
 
  • La licence professionnelle Design,
  • La licence professionnelle Architecture
· Le DN MADE (Diplôme National des Métiers d'Art et du DEsign). De niveau BAC+3, il remplace l'ancien DMA.
 

Obtenir un diplôme Bac + 4

 
  • Le Diplôme Supérieur des Arts Appliqués (DSAA), spécialité Espace ou Architecture d'intérieure
Certaines écoles en présentiel bénéficient d'une excellente notoriété pour préparer des diplômes comme le DN MADE ou le DSAA. C'est le cas de l'école BOULLE ou de l'ENSAAMA.
 

Obtenir un diplôme Bac + 5

 
Comme pour d'autres métiers artistiques (exemple : illustrateur), certains jeunes vont jusqu'à 5 années d'études, soit parce qu'ils ne savent pas encore clairement quel métier ils vont choisir, soit parce qu'ils veulent élargir le champ des compétences techniques afin de pouvoir, le cas échéant, évoluer ensuite vers d'autres métiers que celui de décorateur d'intérieur. Enfin, certains savent qu'ils se mettront rapidement à leur compte et veulent connaître plus de choses sur l'environnement lié au Design d'intérieur et à l'Architecture.
 
  • Le Master d'Architecture,
  • Le Master de Design
Ces diplômes se préparent avec des écoles d'art ou d'architecture.

 

Quelles sont les écoles ou centres de formation que je peux choisir ?

 
Il existe plusieurs options selon votre situation actuelle, votre niveau d'études et le diplôme visé.
 
En formation initiale, vous pouvez suivre la voie classique en choisissant une Ecole des Beaux-arts ou une Ecole d'Art privée. Il en existe un peu partout sur le territoire national, en particulier dans les grandes villes (Lyon, Lille, Paris, Bordeaux…).
 
Si vous visez un diplôme de Bac + 4 à Bac + 5, vous pourrez aussi tenter de vous inscrire auprès d'Ecoles Nationales Supérieures des Beaux-arts (ENSBA).
 
En formation initiale ou dans le cas d'une reconversion professionnelle, les centres de formation à distance (comme l'école edaa) proposent des formations de qualités s'adressant à tous et débouchant soit sur une certification, soit sur un diplôme Bac + 2 ou Bac + 3.
 

Contenu de votre formation de décorateur d'intérieur

 
Les compétences professionnelles sont acquises par la formation. Il va de soi que vous avez déjà les qualités personnelles qui feront de vous un bon décorateur d'intérieur !
 
Vous apprendrez à maîtriser les techniques d'aménagement de l'espace mais aussi la conception de plans et croquis, la simulation en 3D, la pratique de certains logiciels spécifiques, les connaissances des principaux matériaux et matières utilisés en décoration, l'étude de perception de l'espace, les notions d'ergonomie et d'agencement, etc.
 
La plupart des formations abordent également l'approche du client, l'analyse des besoins, l'aspect administratif et comptable ainsi que la bonne gestion d'une entreprise dans le cas où vous choisissez de vous mettre à votre compte.
 
Les formations préparent généralement le candidat à aborder son nouveau métier sereinement. Il aura par exemple des études de cas et des mises en situation professionnelle qui lui permettront d'appréhender totalement sa future profession.
 
L'histoire de la décoration, l'ameublement, les techniques de communication graphique, le conseil, la scénographie, le merchandising, et toutes les techniques professionnelles pouvant permettre de se spécialiser dans un secteur (exemple : décorateur pour les mariages, décorateur pour le spectacle) sont aussi des aspects que peuvent aborder les différentes formations pour devenir décorateur d'intérieur.

Débouchés et évolutions pour le métier de décorateur d'intérieur

 

Où exercer en tant que décorateur / décoratrice d'intérieur ?

 
Décorateur ou décoratrice d'intérieur, vous travaillerez chez vos clients en étant soit salariée d'un cabinet d'architecture ou de décoration, soit à votre compte en freelance. Vous ferez donc de fréquents déplacements entre le bureau et le lieu de décoration qui pourra être une boutique, des magasins d'ameublement, des brocantes, des boutiques d'antiquaires, des événements particuliers où vous devez penser le décor (mariages, anniversaire spécial, création d'une scène de film, etc.).
 

Quelle évolution de carrière pour le décorateur d'intérieur ?

 
Le salaire net d'un décorateur d'intérieur est généralement compris entre 1 200 euros nets en début de carrière et peut atteindre 3 000 euros nets en fin de carrière, voire plus si vous disposez de talents créatifs très recherchés. Il faut savoir que la rémunération dépend de votre activité, si vous êtes salarié ou à votre compte. En effet, les décorateurs d'intérieur ont souvent pour objectif de se mettre à leur compte une fois qu'ils ont acquis suffisamment d'expérience dans le métier, voire de se spécialiser sur un type de bien, certaines techniques ou matériaux.
 
Le décorateur d'intérieur pourra également reprendre des études pour devenir ensuite architecte d'intérieur ce qui lui permettra d'avoir de nouvelles responsabilités et d'accroitre ses revenus.
 

Quelles sont les tendances pour cette profession ?

 
La France réserve une bonne place au marché de la décoration. Tout le monde s'intéresse à l'aménagement de son intérieur et l'on a même vu apparaitre des émissions de télévision donnant des conseils pour transformer l'intérieur d'une maison et la rendre à la fois confortable et esthétique. Le budget consacré à la décoration est assez important et traduit l'envie de vivre dans des espaces ergonomiques, tendances, confortables et chaleureux. Les professionnels ne sont pas en reste puisque l'on sait qu'une boutique décorée avec soin, agencée d'une certaine façon, permettant une circulation facile de la clientèle et ayant pensé avec soin les lieux d'essayage aura plus de succès et sera plus « vendeuse » qu'un magasin brouillon qui offre les mêmes articles mais dont l'aspect décoratif n'engage nullement le client à y séjourner. Cependant, en tant de crise économique, il est essentiel que la décoratrice ou le décorateur d'intérieur étende son offre car le marché de la décoration peut connaitre des hauts et des bas, les commerces peuvent rencontrer des difficultés financières ou les particuliers peuvent réserver leur budget à l'habillement ou aux frais alimentaires. Il faudra donc savoir se diversifier et ne pas hésiter à se tourner vers d'autres domaines (évènementiel, décoration de spectacles, etc.).
Etre mobile et ne pas hésiter à apprendre une langue étrangère pour élargir les possibilités et travailler à l'étranger est une bonne perspective d'évolution de carrière. Suivre des formations complémentaires pour se spécialiser ou changer de métier pour devenir architecte d'intérieur, coach en décoration ou architecte paysagiste sont également des possibilités qui s'offrent à vous. Le métier de décorateur d'intérieur est un métier polyvalent qui offre, à tout candidat ayant une réelle passion pour ce métier d'art, de belles perspectives d'évolution.