Comment devenir éleveur canin ou éleveur félin ?

151 votes : 4.2
Travailler en plein air, dans un environnement agréable, au milieu des animaux est votre vocation ? Le métier d'éleveur canin et félin peut sans doute vous intéresser. Il vous permettra de prendre soin de chats et de chiens sélectionnés avec soin et de vous occuper de leur reproduction ainsi que de veiller à leur bonne santé.
 

Comment devenir Eleveur canin ou Eleveur félin ?

 
D'après le Code Rural qui fait référence dans la profession d'éleveur animalier : « on entend par élevage de chiens ou de chats, l'activité consistant à détenir des femelles reproductrices et donnant lieu à la vente d'au moins deux portées d'animaux par an ».
 
L'Eleveur canin ou félin pourra exercer, dans une propriété agricole, en tant que salarié, mais, le plus souvent, l'Eleveur animalier va créer sa propre entreprise d'élevage. Son travail est très varié.
 
Il doit connaitre les rudiments de soins vétérinaires et connaitre les chiens et chats en général et les races dont il s'occupe en particulier. En effet, l'Eleveur ou l'Eleveuse va souvent opter pour l'élevage d'une race dont il connait bien le comportement et/ou pour laquelle il sait que la demande est importante. Même si la vocation passe avant tout, l'éleveur de chiens ou de chats, va parfois choisir la race qui se vend bien car l'aspect financier n'est pas à négliger dans une profession qui paye assez peu. Toutefois, pour compenser des salaires parfois stagnants, l'éleveur n'hésitera pas à suivre des formations complémentaires pour ajouter d'autres activités à la sienne. Par exemple, à côté de l'élevage, il peut proposer des stages de dressage pour les animaux de ses clients.
 
Beaucoup d'Eleveurs canins ou félins font aussi le choix d'ouvrir une activité annexe de pension pour chiens et chats. La garde des animaux pendant l'absence de leurs maîtres leur permet de compenser les mois où les revenus de l'élevage sont moins importants.
 
Pour exercer cette profession, il faut avoir obtenu l'attestation de connaissances obligatoire. Celle-ci est obtenue après avoir passé des tests de connaissances, toutefois si le candidat a validé un diplôme d'Etat, il n'aura pas à passer ces tests, mais devra simplement demander cette attestation.
 
Il existe plusieurs formations possibles pour devenir Eleveur canin ou Eleveur félin. Vous pouvez opter pour une formation qualifiante ou une formation diplômante. Il est possible de devenir Eleveur animalier sans limite d'âge si vous avez les qualités humaines requises pour ce métier. L'étudiant issu de la formation initiale, tout comme l'adulte issu de la formation continue, avec un projet de reconversion professionnelle ont donc tous deux leurs chances de réussite dans ce métier.
  Comment devenir Eleveur canin ou Eleveur félin ?

Les missions de l'Eleveur canin et/ou Eleveur félin

 

Que fait l'Eleveur canin ou l'Eleveur félin ?

 
S'occuper de chiens et de chats au quotidien demande beaucoup d'attention et de temps. L'éleveur ou l'éleveuse va d'ailleurs, en partie, organiser son emploi du temps en fonction de ses animaux : heure des repas, temps des promenades pour les chiens, soins particuliers, aide aux femelles en période de mise bas.
 
L'Eleveur canin ou l'Eleveur félin a souvent son logement attenant pour pouvoir agir s'il se passe quelque chose en dehors des heures de travail. Souvent l'éleveur ou l'éleveuse travaille à son compte et aura donc son logement à proximité immédiate du chenil ou de la chatterie : il ou elle pourra intervenir en cas de blessure, de maladie ou même de mise bas en plein milieu de la nuit.
 
Les éleveurs animaliers doivent sélectionner des mâles et des femelles pour l'accouplement en fonction des races et de l'âge de l'animal afin d'obtenir des portées de qualité qui pourront faire la joie des clients potentiels.
 
Bien souvent l'éleveur canin ou félin se spécialise dans une race en particulier : il sélectionne la race avec laquelle il se sent plus d'affinités et qu'il connait assez bien (caractère type de la race, habitudes de vie, longévité, solidité, etc.).
 
Les critères de qualité esthétique d'une race seront également pris en compte par l'éleveur comme par exemple, la taille, la couleur de robe, le maintien global de l'animal.
 
L'éleveur et l'éleveuse sont là lorsqu'une femelle met bas : ils vont s'occuper des chiots et chats et leur apporter les premiers soins. Ils veillent aussi à la période de sevrage pour ne pas retirer les petits trop tôt de leur mère. Viennent ensuite, à l'âge requis, les primo-vaccinations et l'administration de traitement vermifuges et antiparasitaires (puces, tiques).
 
Lorsqu'ils pourront être sevrés, l'éducation est faite par l'éleveur animalier en attendant de trouver aux chiots ou aux chatons leur future famille.
 
L'Eleveur canin ou l'Eleveur félin a également pour mission de garder les lieux le plus propres possible (chenil et chatterie) et s'assure d'être en règle avec la législation concernant la tenue et les normes des locaux.
 
Dans certains cas, l'Eleveur canin ou l'Eleveur félin, pourra s'occuper de garder des animaux pendant de courtes périodes pour leurs maîtres. Il peut tout à fait se constituer une activité de pension pour animaux, au sein de son établissement. Il a alors pour mission de s'occuper des animaux en l'absence de ses maîtres : les nourrir, les soigner si besoin, leur faire faire des promenades pour les chiens, etc. en respectant les consignes du maître (certains chiens ne supportent pas la vie en communauté avec les autres chiens et il faudra en tenir compte pour éviter les bagarres et mettre le chien dans un enclos à l'écart des autres).
 
L'Eleveur canin ou l'Eleveur félin aidera du mieux possible ses clients à bien intégrer l'animal qu'ils souhaitent acheter dans leur vie familiale en leur apportant des conseils sur l'éducation de l'animal et les soins à lui prodiguer. S'il a des demandes particulières, il peut être amené à vendre des chiots ou chatons sevrés pour des animaleries.
 
Souvent gestionnaire de sa propre affaire, l'éleveur animalier doit s'occuper de gestion, d'administration et de marketing pour se faire connaitre. Il participe également à des « rencontres » animalières comme des expositions canines ou félines ou encore des concours de dressage. Il doit également veiller à l'équipement et à l'aménagement global de son lieu d'exercice (équiper une chatterie avec des arbres à chats, des parcours, ou pour les chenils et les lieux de promenade, prévoir un parcours « sportif » pour les chiens qui ont besoin d'exercice ou pour les séances de dressage, etc.). Toute l'installation doit, bien sûr, respecter les normes d'hygiène et de sécurité en vigueur.
  Les missions de l'Eleveur canin et/ou Eleveur félin

Les qualités requises pour devenir Eleveur canin ou félin

 

Qualités humaines pour devenir Eleveur canin ou Eleveur félin

 
Pour être éleveur ou éleveuse d'animaux, certaines qualités sont indispensables, notamment :
 
  • Aimer et respecter tous les animaux ;
  • Avoir envie d'en faire son métier ;
  • Aimer travailler souvent en extérieur ;
  • Ne pas être trop sensible pour être capable de prodiguer des soins quand les animaux sont très malades par exemple ;
  • Être capable de prendre de la distance pour ne pas s'attacher trop au chien ou au chat sachant qu'il sera, par la suite, vendu ;
  • Être patient et attentif aux besoins des animaux ;
  • Être capable de se lever tôt le matin pour apporter la nourriture ou faire un soin lorsque c'est nécessaire ;
  • Être capable de travailler en équipe, si l'éleveur ou l'éleveuse d'animaux se destine à créer sa propre entreprise
  • Avoir une bonne écoute pour cibler les besoins des clients ;
  • Avoir un excellent relationnel.

Compétences techniques nécessaires à l'Eleveur canin ou l'Eleveur félin

 
La plupart des connaissances techniques sont apprises en formation pour que l'éleveur ou l'éleveuse soit capable de :
 
  • Soigner les animaux (nourriture à apporter, soins, comportements à connaitre selon les races, éducation des chiots ou des chatons, aide aux femelles lors des naissances avec l'assistance d'un vétérinaire, capacité à savoir sélectionner les animaux pour obtenir des portées de meilleure qualité…) ;
  • Maintenir une hygiène irréprochable (lieu d'élevage, chiens et chats propres…) ;
  • Savoir s'occuper d'administratif et de gestion, notamment lorsque l'éleveur envisage de se mettre à son compte et qu'il doit savoir gérer son entreprise. Il devra aussi faire un peu de marketing afin de se faire connaitre et de trouver des clients.
Les qualités requises pour devenir Eleveur canin ou félin

Les avantages et contraintes du métier d'Eleveur canin ou Eleveuse félin

 

Quels sont les avantages du métier ?

 
  • Exercer un métier « passion » et un travail gratifiant ;
  • Être en contact quotidien avec les animaux ;
  • Apprendre toujours plus sur les comportements des animaux ;
  • Métier apportant un épanouissement personnel incontestable ;
  • Se perfectionner chaque jour sur les traitements et soins apportés aux animaux ;
  • Être en relation avec une clientèle souvent passionnée par les animaux ;
  • Assister à la naissance des chiots et des chatons ;
  • Effectuer un travail valorisant ;
  • Exercer dans un domaine où il n'existe pas de routine ;
  • Métier pouvant s'exercer à n'importe quel âge ;
  • Profession idéale pour ceux qui n'aime pas rester enfermés dans un bureau et ont besoin de travailler au grand air ;
  • Métier permettant de créer son entreprise et d'être autonome dans le travail quotidien.

Les contraintes à connaitre

 
Être éleveur animalier c'est être disponible à toute heure. Cela peut représenter une contrainte pour les personnes qui apprécient d'avoir un cadre de travail avec des horaires strictes mais bien souvent l'éleveur sait à quoi s'en tenir et cette contrainte qui peut l'obliger à travailler de nuit, ou encore pendant des jours fériés, ne le gêne pas trop.
 
S'il souhaite partir en vacances, il devra préparer son départ en recrutant une personne qualifiée pour assurer son remplacement pendant ses congés.
  Les avantages et contraintes du métier d'Eleveur canin ou Eleveuse

Niveau d'études et conditions pour être admis en école d'Eleveur canin ou félin

 
Avant 2016, l'Eleveur canin ou l'Eleveur félin devait fournir un CCAD (Certificat de Capacité destiné à l'exercice des activités liées aux Animaux de compagnie d'espèces Domestiques). Ceux qui ont obtenu ce certificat avant 2016 doivent mettre à jour les connaissances du métier tous les dix ans.
 
Après 2016, le CCAD a été remplacé par une attestation de connaissances obligatoire pour tout éleveur professionnel. Cette attestation de connaissances doit être demandée auprès de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations). Pour être considéré comme éleveur professionnel, il faut justifier d'un élevage supérieur à une portée / an.
 
Si vous êtes détenteur d'un diplôme reconnu par l'Etat dans le secteur animalier, vous avez les connaissances équivalentes à celles qui sont demandées et vous pourrez obtenir un justificatif de connaissances sans avoir à passer de tests supplémentaires.
 
Vous pouvez également vous adresser à un organisme privé, habilité par le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation afin de participer à une formation-évaluation qui permet, si le test est réussi, d'obtenir ce justificatif de connaissances obligatoire. Pour plus d'informations, vous pouvez vous renseigner directement sur le site internet de la DRAAF de votre région (Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt).
 
Il existe plusieurs formations et diplômes qui permettront également de pouvoir valider l'attestation de connaissances obligatoire pour un Eleveur canin ou félin :
 
  • Le Brevet Professionnel Agricole (BPA) (travaux de l'élevage canin/félin) ;
  • Le Bac Pro Conduite et Gestion d'une entreprise du domaine canin/félin ;

La formation pour devenir Eleveur canin ou félin

 

Quelle formation choisir pour devenir Eleveur canin ou félin ?

 
Vous avez le choix entre formation en présentiel dans une école ou une formation à distance. Vous pouvez choisir une formation qualifiante ou bien vous orienter vers une formation diplômante.
 
Quel que soit votre choix, vous devrez faire valider votre attestation de connaissances obligatoire si vous souhaitez vous installer à votre compte.
 

BPA option élevage canin / félin

 
La formation du Brevet Professionnel Agricole (avec option élevage Canin / Félin) est constituée d'UC (Unités Capitalisables) dont les 3 premières s'orientent vers des matières générales et les 7 suivantes vont former l'élève au métier d'éleveur.
 
L'élève doit signer un contrat avec un maître d'apprentissage, ce qui lui permettra aussi de suivre des cours pratiques. Au total la formation, d'une durée de 2 ans, prévoit de 32 à 34 semaines en école et le reste sur le terrain.
 
La formation théorique va notamment aborder les cours suivants :
 
UC1 : connaissance des outils de traitement de l'information et maîtrise de la communication dans le domaine professionnel et social ;
 
UC2 : cours du domaine civique, économique et social ;
 
UC3 : apprentissage des pratiques professionnelles en mettant en avant le respect de l'environnement, de la santé humaine.
 
UC4 : étude du processus d'élevage avec une composante de durabilité ;
 
UC5 : organisation du travail avec apprentissage des normes de sécurité ;
 
UC6 : alimentation, reproduction et soins des animaux (notions fondamentales de sécurité et de bien-être animal en milieu professionnel) ;
 
UC7 : éducation des chiens et des chats. Promotion de l'élevage, évaluation en milieu professionnel ;
 
UC8 : maintenance des locaux de travail (règles de sécurité, respect de l'environnement), évaluation en milieu professionnel ;
 
UC9 et UC10 : chaque centre de formation peut constituer des contenus différents sur ces deux dernières UC. Evaluation en milieu professionnel.
 

Bac Pro option conduite/gestion d'une entreprise - secteur canin / félin

 
Cette formation peut être suivie dès lors que le candidat a terminé son année de 3ème.
 
D'une durée de 3 ans, elle se compose :
 
  • D'une classe de 2nde (1 an) abordant principalement la thématique « production animale » ;
  • D'une classe de 1ère et d'une classe de Terminale (2 ans) abordant la thématique « gestion d'une entreprise du secteur canin et félin ».
Si l'élève sort d'une classe de 2nde Pro dans le secteur animalier (vente, animalerie, etc.), il peut accéder directement à la formation en classe de 1ère dans ce Bac Pro option conduite/gestion d'une entreprise du secteur Canin/Félin.
 
L'élève peut être étudiant ou avoir le statut d'apprenti s'il signe un contrat d'apprentissage avec un élevage ou toute autre entreprise.
 
La formation comporte environ 12 modules et la validation du Bac Pro donne à l'élève un niveau IV. Pour obtenir son Bac Pro, il doit réussir au contrôle continu puis aux examens de fin d'étude. La réussite au Bac Pro permet à l'élève d'obtenir parallèlement une certification intermédiaire (niv.V) qu'est le BEPA (Brevet d'Etudes Professionnelles Agricoles).
  La formation pour devenir Eleveur canin ou félin

Les autres formations d'Etat :

 
  • Le Brevet de Technicien Agricole ou BTA option élevage : il s'agit d'une formation par alternance qui dure 2 ans et que vous pouvez intégrer dès la sortie de classe de seconde ou encore après une formation de type BEP (Brevet d'Etudes Professionnelles) ou BEPA (Brevet d'Etudes Professionnelles Agricoles) ;
  • Le Brevet d'Etudes Professionnelles Agricoles (BEPA) option élevage : il s'agit d'une formation en alternance qui dure 2 ans et que vous pouvez intégrer dès la sortie de classe de troisième OU de seconde OU en sortie de cycle de CAPA (Certificat d'Aptitudes Professionnelles Agricoles).
 

Les formations privées :

 
  • Les Maisons Familiales Rurales ou MFR proposent également des formations dans certaines de leurs antennes (notamment dans les départements 13, 21, 31, 37, 56 et 61).

Conditions
 
Pour être accepté en BPA (Brevet Professionnel Agricole) vous devez impérativement :
 
  • Être âgé de 18 ans au minimum et ne pas avoir plus de 25 ans ;
  • Avoir au moins un niveau scolaire de niveau 3ème OU avoir un CAP ;
  • Avoir choisi un maître d'apprentissage et avoir signer un contrat avec lui pour l'aspect pratique de la formation.
 

L'enseignement à distance

 
Vous aurez aussi la possibilité d'acquérir les connaissances et des compétences professionnelles sans passer de diplôme d'Etat mais en suivant une formation dans un centre d'enseignement à distance. Vos connaissances seront utiles pour faire votre demande d'attestation obligatoire auprès de la DDPP.
 
Pour ce type de formation, l'accessibilité à ce métier est possible sans limite d'âge et vous pourrez étudier de chez vous, à votre rythme ce qui permet à une personne salariée, souhaitant financer sa formation de changer d'orientation (reconversion professionnelle). Les formations à distance sont accessibles dans le cadre de la formation initiale, ou dans le cas d'une formation continue.
 
Par exemple : l'IFSA propose une formation à distance pour devenir Eleveur canin ou félin. Avec un niveau 3ème et si vous êtes âgé de 16 ans minimum, vous pourrez entamer une formation d'environ 12 mois, incluant 2 mois de stages pratique.
 

Débouchés et évolutions

 

Où exercer en tant qu'Eleveur canin ou Eleveur félin ?

 
L'Eleveur canin ou l'Eleveur félin peut exercer en tant que salarié d'une structure comme :
 
  • Les refuges animaliers,
  • Les pensions pour chiens et chats,
  • Les chenils et les chatteries,
  • Les animaleries (mais ils ont alors plutôt un rôle d'éducateur ou de vendeur).
Il est important de bien se renseigner sur les structures présentes dans la région où vous souhaitez exercer et sur les possibilités d'emploi dans le secteur.
 
Le plus souvent, l'Eleveur canin ou félin va s'orienter vers un travail d'indépendant. En se mettant à son compte, il gère sa propre structure. Il doit alors être déjà en possession d'un terrain adapté et répondant au nombre d'animaux afin que ceux-ci puissent évoluer et grandir sans être trop à l'étroit. Des règles et des normes devront être observées. L'éleveur devra se renseigner auprès de sa commune ou du département.
 
Il ne faut pas oublier de mettre en place un site internet car cela représente un gros avantage dans la profession et donne une meilleure visibilité commerciale.
 
Si l'éleveur animalier souhaite se mettre à son compte, il va devoir créer une entreprise et pourra, dans cette optique, bénéficier d'aides pour son installation à condition qu'il ait un diplôme de niveau Bac au minimum et qu'il puisse présenter un Certificat de Capacité (obtenu auprès du préfet du département).
 
Le statut juridique de l'entreprise n'est pas celui d'un auto-entrepreneur, ni de micro-entreprise car l'activité de l'Eleveur animalier est considérée comme activité agricole. Quel que soit le statut juridique choisi, l'éleveur devra faire immatriculer son entreprise. Il a le choix entre plusieurs statuts comme l'entreprise individuelle (EI), l'entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL), l'exploitation sociétaire, l'exploitation agricole à responsabilité limitée (EARL). Dans tous les cas, l'Eleveur devra étudier chaque statut pour choisir celui qui sera plus adapté à son cas, et au besoin se faire conseiller par un expert-comptable ou un juriste.
 

Quel est le salaire moyen et les évolutions de salaires ?

 
A ces débuts, l'Eleveur canin ou félin est rémunéré au SMIC s'il est rattaché à une structure en tant que salarié. L'évolution de son salaire dépend de l'évolution de l'entreprise.
 
A son compte, un Eleveur animalier peut démarrer au SMIC mais évoluer plus rapidement selon son type d'activité. S'il a développé une activité de pension pour animaux, il pourra gagner plus qu'en ne faisant que de l'élevage. Le salaire dépend, par ailleurs, du nombre d'animaux dont il s'occupe et de leur race. Plus l'élevage a acquis une bonne réputation auprès d'une clientèle, meilleure sera la publicité pour l'éleveur qui pourra mieux travailler.
 
Certains éleveurs font profiter leur public de stages de dressage et de cours pour augmenter un peu leurs revenus.
 
Donner un salaire moyen pour la profession est plus difficile car tout dépend des activités exercées et de nombreux autres critères.
  Débouchés et évolutions

Les évolutions de carrière possibles pour l'Eleveur canin ou éleveur félin

 
L'Eleveur canin ou félin pourra donc adapter son métier en ajoutant d'autres cordes à son arc : en plus de l'élevage, il peut faire une activité de gérant de pension canine ou féline, une activité de formation pour aider ses clients à savoir se comporter avec un animal de compagnie.
 
L'éleveur – ou l'éleveuse – peut ensuite décider de s'orienter vers d'autres métiers du secteur animalier : dresseur animalier, comportementaliste animalier, toiletteur, assistant vétérinaire, etc. en suivant des formations adaptées (formation continue).
 

Quelles sont les tendances de la profession ?

 
Des études ont permis de démontrer l'importance d'avoir un animal de compagnie. Qu'il s'agisse d'un chat ou d'un chien, on sait maintenant qu'un enfant qui grandit avec un animal de compagnie apprend à se responsabiliser en s'occupant de lui. Les enfants qui ont grandi avec un chien ou un chat ont souvent moins de risques de développer des allergies car ils sont immunisés la plupart du temps.
 
On sait aussi que les personnes âgées qui ont un animal de compagnie souffrent moins de la solitude et que l'animal de compagnie est un très bon antistress pour les personnes seules.
 
Les métiers animaliers connaissent un certain engouement tout comme les métiers proches de la nature. La cause environnementale, à l'ordre du jour, renforce le sentiment chez beaucoup de donner un sens à sa carrière professionnelle en exerçant un métier utile et valorisant.
 
L'Eleveur canin ou félin est avant tout un homme ou une femme de terrain, qui a une bonne condition physique et pourra travailler en extérieur en toutes saisons. C'est aussi un professionnel qui a développé une véritable passion pour les chiens et les chats et s'intéresse à tout ce qui concerne leur bonne santé et leur bien-être. Un bon éleveur n'hésitera d'ailleurs pas à refuser une vente s'il sent que les acheteurs n'ont pas la vocation pour bien s'occuper de l'animal. Cela reste heureusement assez rare. Les animaux font de plus en plus partie du quotidien de tous les Français mais choisir un animal est une action réfléchie et le client attendra souvent de l'éleveur qu'il lui fournisse autant d'informations que nécessaire pour bien cerner son futur animal.