Comment devenir soigneur animalier ?

83 votes : 4.2

Fiche métier « Soigneur Animalier»

Tout petit, vous adoriez déjà passer de longs moments auprès des animaux et aller vous promener à Thoiry ou au zoo de Vincennes pour regarder et caresser les animaux. Si vous êtes aujourd'hui un vrai passionné du monde animalier, qu'il s'agisse d'animaux sauvages ou domestiques, le métier de Soigneur Animalier est fait pour vous ! De nombreuses formations vous prépareront à ce métier et vous pourrez travailler dans de nombreuses structures animalières. Fiche métier « Soigneur Animalier»

Comment devenir Soigneur Animalier ?

 
Devenir Soigneur Animalier est souvent une passion de longue date qu'il est possible de concrétiser, sans condition d'âge. De nombreuses formations proposent des cours, soit en présentiel, en alternance ou par internet, ce qui permet d'accéder au métier, aussi bien dans le cycle d'une formation initiale, que lors d'un projet de reconversion professionnelle et une formation continue. Ce métier est donc accessible, à tout âge, tant aux étudiants, qu'aux salariés et aux demandeurs d'emploi.
 
Que fait le Soigneur Animalier ? Il s'occupe d'animaux et peut travailler dans différentes structures : parc animalier, zoo public, parc aquatique, clinique vétérinaire, animalerie, refuge pour animaux, centres équestres et même auprès de particuliers. Lorsqu'il travaille auprès d'un vétérinaire, il est considéré comme auxiliaire de santé animale.
 
Sa formation initiale lui permet de travailler dans toutes les structures mais il pourra suivre des formations plus spécifiques s'il souhaite ensuite se spécialiser (exemple : dans le domaine équin).
 
Le Soigneur Animalier, ou la Soigneuse Animalière, sont avant tout des personnes ayant une véritable passion pour les animaux. Ils apprennent, dès leur formation, les bons gestes pour s'en occuper (alimentation, aide aux soins médicaux, hygiène), comment les approcher selon leur espèce ou leur race, mais aussi leur âge, leur comportement (exemple : les animaux en refuge sont souvent plus sensibles à la façon de se comporter avec eux, ayant déjà parfois vécu la maltraitance). Le Soigneur Animalier s'occupe du bien-être et de la sécurité de l'animal et de son environnement. Ce travail inclut le nettoyage du lieu de vie de l'animal, c'est le côté qui peut paraitre plus rebutant à certains, mais cette petite difficulté est vite oubliée lorsque l'on passe sa journée au contact des animaux domestiques ou des animaux sauvages, qui ont tellement à nous apprendre !
 
Le Soigneur Animalier pourra travailler en intérieur ou en extérieur. Il doit avoir une bonne condition physique car il doit parfois déplacer des animaux assez lourds pour aider aux soins.
 
Le métier est évolutif et permet, par la suite, de se spécialiser dans un domaine ou un autre (exemple : animaux aquatiques, chevaux…) ou de se former pour devenir éleveur, éducateur canin. Ou, pourquoi pas ? se mettre à son compte en ouvrant son propre refuge d'accueil pour les animaux abandonnés. Comment devenir Soigneur Animalier ?

Les missions du Soigneur Animalier

 

Que fait le Soigneur Animalier ?

 
La journée d'un Soigneur Animalier est bien remplie mais reste toujours très diversifiée. Ses missions peuvent varier selon son lieu de travail et il ne fera pas tout à fait la même chose s'il exerce dans un zoo, un refuge animalier, un parc aquatique, ou auprès d'un vétérinaire.
 
Dans une journée, le Soigneur ou la Soigneuse va pouvoir :
 
  • Préparer les repas en fonction des besoins de chaque animal (dosage de la nourriture, fréquence des repas, aliments particuliers) ;
  • Sur les consignes d'un vétérinaire, il peut administrer des médicaments particuliers, faire des soins (refaire un bandage, prendre la température) ;
  • Il s'occupe d'inventorier les éléments nécessaires à la structure et gère les stocks (aliments, matériel, équipements de soins, médicaments).
  • Il s'occupe de l'hygiène des animaux autant que des lieux où ils évoluent (bassins pour les espèces aquatiques, enclos pour certains animaux, cages pour d'autres, etc.) ;
  • Il a aussi le rôle de mettre en sécurité les lieux afin qu'il n'y ait aucun risque de blessures, tant pour les animaux que pour les personnes ;
  • Il prodigue certains soins de prévention et pourra assister le vétérinaire pour les vaccinations, l'administration de médicaments et autres soins, le déparasitage…
  • Il doit observer régulièrement le comportement des animaux et noter toute situation problématique ;
  • Il répertorie les naissances des animaux mais aussi les décès pour tenir à jour les effectifs de la structure où il travaille.
Cette journée-type va être sensiblement différent selon l'endroit où travaille le Soigneur Animalier. Si les postes sont encore majoritairement occupés par des hommes, de plus en plus de femmes ont envie de s'investir dans ce métier passion. Les missions du Soigneur Animalier

Zoo, parc animalier, parc aquatique

 
Le plus souvent au contact avec des animaux sauvages, l'approche est un peu différente par rapport à des animaux domestiques. Le Soigneur Animalier doit bien maitriser les connaissances des différents comportements de chaque espèce. Il adapte les soins en fonction des types d'animaux et ne devra pas hésiter parfois à se jeter à l'eau s'il doit soigner un dauphin ou s'occuper des bassins aquatiques.
 
Dans les parcs animaliers, la reproduction et l'observance de la continuité des espèces, notamment les espèces en voie d'extinction, occupe une place importante dans la journée de travail.
 
Certains parcs animaliers pourront aussi organiser des manifestations (spectacles notamment) pour le public auquel peut être amené à participer le Soigneur Animalier. Zoo, parc animalier, parc aquatique

Clinique vétérinaire

 
Le Soigneur Animalier a un véritable rôle d'auxiliaire de santé animale lorsqu'il travaille auprès d'un vétérinaire. Les principales missions qui lui sont confiées sont les soins aux animaux selon les directives du vétérinaire. Lors d'opérations, il pourra être amené à préparer la salle, s'assurer que tous les équipements sont stérilisés, que les produits nécessaires à l'intervention sont disponibles. Il a aussi un rôle d'accueil de la clientèle (accueil téléphonique, prise de rendez-vous) et il s'occupe de gérer les stocks (nourriture, médicaments) dont le cabinet vétérinaire aura besoin. Clinique vétérinaire

Refuge pour animaux

 
Les animaux en refuge sont souvent sur place en attendant d'être adoptés. Certains ont pu subir des traumatismes importants et l'abandon a pu laisser des séquelles. Le rôle du Soigneur Animalier est donc important et l'approche doit s'adapter en fonction de la sensibilité et du vécu de l'animal. Le Soigneur ou la Soigneuse doit également faire preuve d'un bon relationnel car il doit s'occuper de recevoir et de conseiller les clients qui viennent chercher un animal à adopter.
 
Avant la mise en adoption, l'animal est d'abord examiné et il faut rechercher un numéro d'identification (tatouage ou puce électronique) pour consulter le fichier car un chien ou un chat peut être simplement perdu et il faut retrouver ses maîtres. Mais s'il s'agit d'un animal abandonné, après l'avoir soigné, le Soigneur Animalier aidera à le faire adopter et s'occupera de tous les papiers nécessaires à l'adoption.Ordi  Refuge pour animaux

Animalerie

 
Le Soigneur Animalier a également la possibilité de travailler dans une animalerie. Dans ce cas, les animaux sont soignés et nourris en attendant de trouver un acheteur. Ce sont surtout de petits animaux de compagnie (hamsters, lapins, chatons et chiots, ou petits chiens) qui sont mis en vente ainsi que tous les produits animaliers (nourriture, équipements, soins). Ce métier nécessite un minimum de sens commercial car le Soigneur est alors en contact avec la clientèle. Cela n'exclue pas le fait de passer suffisamment de temps avec l'animal et de lui prodiguer attention et soins. Animalerie

Centre équestre

 
Très spécifique, le métier de Soigneur Animalier en centre équestre, nécessite d'avoir une connaissance des chevaux, de leur caractère, des soins nécessaires à leur apporter. On parle souvent de Palefrenier-Soigneur mais le travail est similaire par rapport aux autres soigneurs.
 
Le Soigneur Animalier en centre équestre s'occupe aussi de l'accueil du public et participe à certaines activités équestres. Centre équestre

Tenue, équipement, accessoires du Soigneur Animalier

 
La tenue du Soigneur Animalier va dépendre avant tout du contexte de travail. S'il exerce en extérieur, dans un zoo, il lui sera peut-être nécessaire de porter des bottes de pluie et une tenue adaptée à la saison. En été, des chaussures de sécurité sont recommandées et doivent avoir des semelles antidérapantes. La structure dans laquelle le Soigneur Animalier travaille peut parfois fournir veste et pantalon avec des poches multiples adaptées pour le transport du matériel de soin.
 
Son équipement se compose du matériel de soin, mais aussi de carnets pour noter les éléments importants (exemple : prise de température de tel animal, administration de soins particuliers à tel autre, distribution de nourriture spécifique à tel animal, comportement spécifique de tel autre).

Les qualités requises pour devenir Soigneur Animalier

 
Comment savoir si je suis fait pour devenir Soigneur Animalier ? S'occuper des animaux est souvent une passion bien avant d'avoir été formé au métier. Cependant, aimer les animaux ne suffira pas car certains gestes techniques, hygiénistes et curatifs doivent être acquis avec une solide formation.
 

Qualités humaines

  • Etre passionné par le monde animalier ;
  • S'intéresser à toutes les espèces ;
  • Aimer donner du temps aux animaux, leur prodiguer des soins, leur venir en aide ;
  • Etre sensible au bien-être animal en général ;
  • Etre attentif au comportement des animaux (par exemple, certains animaux recherchent la compagnie, d'autres sont plus indépendants, certains peuvent être agressifs d'autres sont sociables, etc.) ;
  • Faire preuve de sang-froid (notamment face à l'agressivité d'un animal, ne pas opposer de l'agressivité, mais chercher à comprendre le comportement) ;
  • Avoir de l'autorité car la douceur n'exclue pas de savoir se faire respecter, mais toujours sans brusquerie ;
  • Faire preuve de persévérance ;
  • Etre patient ;
  • Etre soigneux et ordonné (le métier de Soigneur Animalier nécessite aussi d'entretenir les lieux où vivent et évoluent les animaux afin de permettre à ceux-ci de rester en bonne santé) ;
  • Etre attentif ;
  • Avoir une bonne condition physique ;
  • Ne pas rechigner à faire certaines tâches de nettoyage qui peuvent parfois rebuter (exemple : nettoyage des déjections dans l'enclos de l'animal).
 

Compétences techniques à avoir

  • Savoir comprendre le comportement des animaux en fonction des espèces, races, âges…
  • Faire preuve de douceur et de précision dans l'administration des soins ;
  • Etre rigoureux sur le calendrier des tâches à faire dans la journée et ne pas oublier de donner un repas ou de faire un soin important ;
  • Bien maîtriser le maniement du matériel afin de ne pas occasionner de blessures aux animaux en les soignant ;
  • Etre rigoureux sur les tâches d'hygiène qui sont indispensables pour la bonne santé de l'animal.
Les qualités requises pour devenir Soigneur Animalier

Les avantages et contraintes du métier de Soigneur Animalier

 

Les avantages du métier

  • Métier épanouissant et métier passion ;
  • Les missions sont variées et, dans une même journée, le Soigneur Animalier peut s'occuper d'animaux aux caractères très différents ;
  • Ce métier permet d'apporter de l'aide et de l'affection aux animaux qui sont parfois en souffrance (notamment dans les refuges) ;
  • Le Soigneur Animalier reçoit beaucoup de satisfaction au contact des animaux qui lui retournent généreusement son affection ;
  • Le travail permet d'apprendre à mieux connaitre le comportement des animaux et d'avoir une meilleure approche de toutes les races, notamment au sein d'un zoo ;
  • Le travail est diversifié et le Soigneur Animalier exécute des tâches auprès des animaux, mais aussi accueille les personnes et les conseille ;
  • Le Soigneur Animalier, par son rapport avec l'animal au quotidien apprend aussi beaucoup sur lui-même (travail de la patience, l'autorité juste, etc.) ;
  • C'est un métier évolutif, des formations complémentaires permettant d'accéder à certaines spécificités ;
  • Le salaire est également évolutif ;
  • Métier ouvert aux hommes et aux femmes ;
  • Choix des formations pour exercer le métier ;
  • Possibilité de devenir Soigneur Animalier à tout âge grâce à la formation continue et la reconversion professionnelle ;
  • C'est un métier gratifiant ;
  • Lorsque l'on est passionné par les animaux, ce métier présente l'avantage de vivre de sa passion et les contraintes peuvent rapidement passer au second plan.
 

Les contraintes du métier

  • Travail souvent demandé lors des jours fériés et sur les week-ends car il faut assurer une permanence auprès des animaux et les nourrir ;
  • Travail possible de nuit lorsqu'une urgence se présente (exemple : une femelle peut mettre bas et la présence du soigneur peut être requise.
  • Certaines parties des missions peuvent rebuter (nettoyage) ;
  • Il faut une excellente condition physique pour mener à bien des tâches surtout lorsqu'il s'agit de déplacer des animaux d'un certain poids.
Les avantages et contraintes du métier de Soigneur Animalier

Niveau d'études et conditions pour être admis en école de Soigneur Animalier

 
Il n'est pas obligatoire d'avoir un diplôme ou une certification pour devenir Soigneur Animalier, mais il est nécessaire d'avoir acquis de solides connaissances sur le milieu animalier, de savoir maitriser les techniques de soins, de comprendre comment réagit l'animal face à l'humain et comment il interagit avec les autres animaux, etc. Cela ne s'improvise pas.
 
Il existe donc plusieurs moyens de se former à ce métier et les formations permettront d'avoir une approche globale du métier et de mieux comprendre le comportement de l'animal, de savoir également conseiller dans le cas d'un travail en refuge où le Soigneur prépare l'adoption de l'animal, etc.
 
Avoir suivi une formation est aussi très important pour trouver des recruteurs, lesquels vont privilégier des candidats ayant acquis de solides connaissances.
 
Pour être recruté dans un zoo public, le candidat doit avoir un diplôme de niveau V (BEP ou CAP) et présenter un concours. Il devra donc préparer ce concours et se former par le moyen de son choix (école en présentiel, formation à distance).
 
Cependant, le concours pour entrer dans le public offre peu de places. Il ne faut pas hésiter à tenter sa chance ailleurs, dans le privé (parcs animaliers, refuges, cliniques vétérinaire…) pour se faire recruter. Mais avant, vous devez vous préparer avec l'une ou l'autre de ces formations :
 
  • Choix d'une école en alternance, ou à temps plein, en présentiel permettant d'obtenir une formation certifiée ;
  • Choix de la formation à distance dispensée par un organisme privé. Ces formations sont accessibles aux étudiants issus de la formation initiale, ou aux adultes souhaitant opérer une reconversion professionnelle et exercer un métier passion (formation continue).
 

Où se renseigner (4 exemples d'écoles ci-dessous) ?

1 - Formation de Soigneur Animalier en parc zoologique :
Elle est dispensée par la MFR (Maison Familiale Rurale) à Carquefou (département 44). La MFR propose une formation reconnue par le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).
Conditions :
  • avoir 18 ans minimum ;
  • avoir arrêté ses études depuis au moins 6 mois ;
  • il est recommandé de justifier d'un an de pratique en parc zoologique sous toute forme que ce soit (bénévolat, stage, etc.).
Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site de la MFR qui examinera le dossier avant de faire passer des tests et un entretien au candidat.
Il faut se préparer à ces tests pour mettre toutes les chances de votre côté et intégrer la MFR. Les sujets portent notamment sur des questions de zoologie, zootechnie et de culture générale.
La formation dure ensuite 7 mois (septembre à mai) et alterne cours pratiques (stage) et théoriques.
Cette formation peut également se faire sous contrat de professionnalisation, à condition que le candidat puisse trouver un contrat dans un parc zoologique, pour l'aspect pratique de la formation. Pour cela, il faut être âgé de 16 à 25 ans ou, pour les demandeurs d'emploi, de 26 ans minimum et plus.
 

2 - Certification professionnelle – Soigneur Animalier en établissement zoologique au CFAA
(Centre de Formation des Apprentis Agricole) du Lot (46).

 Conditions :
  •  Etre âgé de 18 ans et plus,
  •  Avoir soit un diplôme agricole de niveau V (type BEPA ou CAPA) soit 2 ans d'expérience pratique dans le secteur animalier ;
  •  Avoir une expérience professionnelle dans un métier agricole ou au contact d'animaux domestiques.
Ces conditions permettent au candidat de se présenter au concours d'entrée (interne ou externe).
Le concours externe comporte des tests écrits et un entretien oral. Il conviendra de bien se préparer à ce concours pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté.
 

3 - Certificat de Qualification Professionnelle de Soigneur Animalier (CQPSA) pour travailler en parc zoologique
Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole pour Adultes (CFPPA) du Loir-et-Cher (41)
 Conditions :
  • Avoir 18 ans et plus,
  •  Avoir le Bac (de préférence scientifique ou agricole),
  • Avoir 1 mois d'expérience minimum en parc zoologique
 Si vous répondez à ces conditions, un dossier de candidature servira à une présélection, puis des tests d'évaluation et un entretien viennent compléter l'ensemble.
 Le candidat reçu peut ensuite suivre une formation de 20 semaines de cours théoriques (6 modules de connaissances) + 14 semaines de pratique en entreprise.
 Un certificat est octroyé si le candidat obtient de bons résultats sur les contrôles continus et réussit son entretien face au jury (soutenance de stage).
 La Région finance la formation reconnue par le secteur et propose 16 places chaque années dont 8 sont attribuées pour les demandeurs d'emploi.
 

4 - Certificat de Soigneur Animalier (parcs zoologiques) du Lycée Agricole privé Saint André dans la Loire (42).
 
Conditions :
  • Avoir le Bac (Bac Pro Animalier)
  • Expérience minimum de 3 semaines en zoo
Cette formation de 7 mois de cours pratiques + 4 mois de stage est soumise à la validation des tests écrits et d'un entretien préalable à la formation. Il existe des journées de recrutement pour cette formation (journées portes ouvertes en mars et avril).
 La formation théorique se compose de 5 UCG (Unités Capitalisables en enseignements Généraux) + 9 UCP (Unités Capitalisables en enseignements Pro). Niveau d'études et conditions pour être admis en école de Soigneur

La formation pour devenir Soigneur Animalier

 

Comment devenir Soigneur Animalier ? Quelle formation ? Quel Diplôme ?

 
De nombreux centres de formation à distance proposent un programme rigoureux pour bien vous préparer au métier de Soigneur Animalier. La plupart de ces centres à distance permettent de combiner cours théoriques et de suivre un stage pour permettre l'obtention d'une première expérience, ce qui aidera notamment pour les entretiens d'embauche lors du recrutement.
 
Exemple d'écoles proposant la formation à distance :
 
www.ifsanimal.com
www.cours-animalia.com
www.educatel.com 
Etc. (liste non-exhaustive)
 
La formation offre une bonne maitrise de toutes les techniques animalières grâce à un programme complet et le suivi pédagogique à distance, permet à l'élève de travailler à son rythme et de chez lui, ce qui permet à ceux qui travaillent et souhaitent se former en vue d'une reconversion professionnelle d'avoir accès plus facilement à une formation.
 
A titre d'exemple, la formation de Soigneur Animalier de l'IFSA est accessible dès l'âge de 16 ans, avec un niveau 3ème. La formation dure environ 12 mois laissant l'élève étudier à son rythme et offrant un soutien pédagogique important pour faciliter l'accès au monde du travail. La formation pour devenir Soigneur Animalier

Débouchés et évolutions pour le métier de Soigneur Animalier

 

Où exercer en tant que Soigneur Animalier ?

 
Un Soigneur Animalier peut exercer partout où l'on accueille, soigne, nourrit des animaux, ce qui comprend : les cliniques vétérinaires, les parcs animaliers, les zoos, les parcs animaliers aquatiques, les aquariums géants, les animaleries, les refuges pour animaux, les pensions/refuges où les particuliers peuvent laisser leur animal de compagnie sur une durée spécifique le temps d'un voyage ou de vacances lorsque l'animal n'est pas accepté à leur destination.
 
Le Soigneur Animalier pourra même être embauché directement chez le particulier pour s'occuper de ses animaux domestiques à demeure.
 
Le recrutement se fait librement en général sauf s'il s'agit par exemple de zoos publics où le recrutement se fait sur concours. Il est alors nécessaire que le candidat ait un diplôme de niveau V (type CAP ou BEP) pour se présenter à ce concours. S'il est reçu au concours, il est embauché sous contrat public d'employé municipal.
 
Pour les autres postes du domaine privé, le statut est celui de salarié.
 
Le salaire et les évolutions de carrière possibles pour le Soigneur Animalier
 

Salaire

 
Le salaire d'un Soigneur Animalier est évolutif car, plus il acquiert d'expérience et de sensibilité au contact des animaux dont il s'occupe, plus il sait y faire et sera demandé dans le métier.
 
En début de carrière, le Soigneur ou la Soigneuse peut gagner environ 1 500 euros. Le salaire peut varier en fonction de la structure où il exerce son métier. Ainsi, dans le domaine public, s'il travaille dans un zoo, son salaire d'employé municipal est fixé en fonction d'une grille indiciaire et sera évolutif avec l'ancienneté.
 
En fin de carrière, la rémunération peut atteindre 1 700 euros, mais tout dépend de la spécialisation du soigneur, de la structure d'accueil et de la taille de l'entreprise.
 
Il faut noter que les Soigneurs Animaliers qui évoluent vers des postes de gestion d'équipe, comme cela peut être le cas dans un parc animalier, peuvent atteindre une rémunération de 2 000 euros mensuels.
 

Evolution

 
Passionné par son métier, le Soigneur Animalier, cherche toujours l'occasion d'apprendre plus sur les animaux. Cela peut l'amener à se spécialiser. Par exemple, s'il est passionné de chevaux, il pourra devenir éleveur ou demeurer Soigneur Animalier dans le domaine équin qui est sans doute un secteur très porteur pour exercer ce métier.
 
S'il est prêt à faire quelques spécialisations, il pourra choisir le métier de comportementaliste animalier, ou devenir assistant vétérinaire ou éducateur canin.
 
Il peut également devenir directeur d'un refuge pour animaux ou travailler comme gestionnaire d'une association d'aide aux animaux abandonnés.

Contexte métier de Soigneur Animalier

 
En matière de bien-être animal, nous sommes de plus en plus nombreux à prendre soin des animaux et à vouloir les protéger. Cela n'empêche malheureusement pas chaque année de voir se jouer le même drame : l'abandon des animaux à la veille des grandes vacances. Pourtant, la tendance tend à favoriser le soin aux animaux et des études scientifiques ont démontré qu'un animal dans une famille est excellent pour aider à l'éveil des enfants. On s'aperçoit aussi que les maisons de retraite qui laissent entrer les animaux domestiques offrent une vie plus heureuse à leurs retraités, car le fait de caresser un animal aurait des vertus antistress et serait excellent pour la santé humaine. On parle de Thérapie Assistée par l'Animal (TAA).
 
Dans ce contexte, il est clair que tous les métiers améliorant la condition de l'animal et pas seulement le métier de vétérinaire mais tous les autres (éducateur canin, soigneur animalier, comportementaliste) seront de plus en plus demandés dans les prochaines décennies.
 
Les personnes qui ont opté ou qui opteront un jour pour la formation de Soigneur Animalier ont souvent rêvé lorsqu'elles étaient encore enfants de travailler avec les animaux. Elless ressentent beaucoup d'attrait pour le monde animal et un respect essentiel pour tous les animaux. En choisissant de se former au métier de Soigneur Animalier, l'enfant devenu grand choisit de vivre de sa passion et s'il n'a pas pu réaliser son rêve étant jeune, beaucoup saisissent l'opportunité d'une reconversion professionnelle pour se jeter à l'eau… avec les dauphins !