Comment devenir Moniteur Educateur ?

44 votes : 4.3
Le Moniteur Educateur travaille dans un centre d'accueil et forme une équipe avec des acteurs sociaux spécialisés comme les médecins, les psychologues, les assistantes sociales, les kinésithérapeutes, les enseignants, etc. Il participe, au quotidien, à l'aide personnalisée apportée, selon le contexte du centre d'accueil ou il travaille, à des enfants ou des adolescents en difficultés, des adultes handicapés, des personnes âgées dépendantes, etc.
 
Ses missions sont multiples et il devra, non seulement, apporter son aide aux personnes en perte d'autonomie que veiller à aider celles qui le peuvent à regagner la leur en aidant à leur réinsertion dans la société (adolescents ayant des dépendances face à la drogue, personnes sans domicile et sans emploi, etc.).
 
Si le Moniteur Educateur organise ses journées avec une équipe pluridisciplinaire, et pour ce faire participe à des réunions, l'essentiel de son activité se passe sur « le terrain » et auprès des personnes en difficultés quelle que soit leur problématique. C'est un homme ou une femme d'écoute, à l'esprit ouvert, faisant preuve d'une grande patience et toutefois, capable de poser ses limites car le métier de Moniteur Educateur pour passionnant et enrichissant qu'il soit n'est pas fait pour les personnes trop fragiles émotionnellement et nécessite la vocation indispensable alliée à une bonne force de caractère.
 
L'accès à ce métier se fait après l'admission au concours d'entrée qui est suivi par une formation spécialisée débouchant sur un diplôme d'Etat obligatoire pour l'exercice de cette profession.

 
L'accès à ce métier se fait après l'admission au concours d'entrée qui est suivi par une formation spécialisée débouchant sur un diplôme d'Etat obligatoire pour l'exercice de cette profession.

 

Les missions du Moniteur Educateur

 
Que fait un Moniteur Educateur ?
 
Le Moniteur Educateur est au plus proche des activités des personnes dont il s'occupe. Il aura principalement 2 objectifs :
 
  • aider les personnes dont il s'occupe dans leurs activités quotidiennes et leur permettre ainsi de préserver leur autonomie : démarches administratives, actes de la journée (toilette, repas, lever et coucher, prise de médicaments), aide à la compréhension pour aider dans les devoirs des jeunes enfants ou adolescents et assistance pour les exercices de rééducation par exemple en collaboration avec un kinésithérapeute, etc.
  • redonner l'autonomie et faciliter la réinsertion en aidant les jeunes en difficulté, les personnes socialement instables et en grande difficulté (aide à l'apprentissage, au retour à l'emploi, à l'autonomie).
Ces missions sont variables selon les personnes auprès desquelles le ou la Moniteur(rice) Educatrice travaille : enfants, adolescents, personnes en situation de handicap, personnes âgées autonomes ou dépendantes, etc.
 
Les missions sont définies avec les groupes pluridisciplinaires et adaptées selon les besoins. Le Moniteur Educateur pourra ainsi s'occuper :
 
  • d'activités de loisirs (animations, expression corporelle, travail d'expression orale, activités artisanales, ateliers informatiques, mécaniques, dessins et arts, etc.), sorties culturelles.
  • de suivi scolaire (devoirs, aides aux élèves en difficultés, etc.) ;
  • d'activités de suivi de réinsertion (aide à la recherche d'emploi et à la réinsertion, recherche de logements, etc.).
Les missions du Moniteur Educateur se font toujours dans le centre d'accueil où il travaille et il occupera les missions liées aux spécificités du centre d'accueil (accueil d'enfants ou adolescents, d'adultes, de personnes handicapées, de personnes âgées dépendantes…).
 
Pour mener à bien ses missions, le Moniteur Educateur ne doit avoir aucun préjugé et être à l'aise avec toutes les générations car il pourra s'occuper aussi bien :
 
  • d'enfants ou d'adolescents (foyers accueillant les enfants de familles à difficultés, ou rencontrant eux-mêmes des problèmes liés à la drogue, la délinquance, etc.) ;
  • d'adultes en difficultés (problèmes financiers, troubles du comportement ayant entrainé des situations permanentes de précarité, etc.) ;
  • des personnes handicapées (handicap physique ou mental) ;
  • des personnes âgées (avec un niveau de dépendance élevé).
Toutes ces missions se font en étroite collaboration avec une équipe. Le Moniteur Educateur est donc tenu d'assister régulièrement à des réunions avec les autres membres de cette équipe (médecin, assistante sociale, kinésithérapeute, psychologue, orthophoniste, enseignant…).

Les qualités requises pour devenir Moniteur Educateur

 
Le Moniteur Educateur est un personnage pivot dans le secteur social. Il est demandé à celui ou celle qui exerce cette profession d'être émotionnellement stable pour pouvoir aider plus facilement les autres personnes auxquelles il a choisi de consacrer son temps. Le Moniteur Educateur doit faire preuve d'autres qualités personnelles et de compétences professionnelles.
 

Qualités personnelles requises

 
La Monitrice Educatrice devra faire preuve de savoir-être dans ses tâches quotidiennes, ce qui signifie :
 
  • avoir de la patience ;
  • savoir gérer son stress ;
  • être souriant ;
  • posséder des qualités d'écoute ;
  • faire preuve de compassion ;
  • savoir rester calme en toutes circonstances ;
  • gérer ses émotions ;
  • faire preuve d'ouverture d'esprit ;
  • aimer les contacts humains ;
  • être capable de travailler en équipe ;
  • montrer du courage et de lavmotivation ;
  • être ferme lorsque cela s'avère nécessaire ;
  • faire preuve de pédagogie pour l'organisation quotidienne des activités ;
  • avoir une bonne condition physique.
La bonne mesure en tout est nécessaire. S'il faut savoir faire preuve d'empathie, être à l'écoute et aider en toutes situations du mieux possible, il faut en même temps avoir suffisamment de recul émotionnellement. Une personne trop sensible aura du mal à supporter certaines situations mais à l'inverse, une personne froide et insuffisamment impliquée auprès des personnes aidées ne pourra pas faire son travail de façon optimale.
 

Qualités techniques requises

 
  • être très organisé et savoir définir ses priorités ;
  • être méthodique dans l'organisation d'une journée ou pour organiser les démarches administratives pour les personnes aidées ;
  • maîtriser les techniques éducatives et savoir les mettre en œuvre pour des activités à organiser individuellement ou bien collectivement ;
  • bien connaitre le secteur social en général et le public aidé en particulier selon son affectation (milieu des personnes âgées, personnes handicapées, enfants, sphère familiale) ;
  • bon rédactionnel (rapports d'activités ou synthèses à rédiger pour la hiérarchie).
  • pour les postes auprès des personnes dépendantes, il faut avoir la capacité physique de pouvoir soulever une personne et savoir la manipuler en toute sécurité pour les soins quotidiens (exemple : toilette, promenades des personnes handicapées, etc.).
  • la formation aux premiers secours est un plus si vous travaillez auprès de personnes en souffrance.

Les avantages et contraintes du métier de Moniteur Educateur

 
Pourquoi devenir Moniteur Educateur ?
 
Nous avons recensé, pour vous tous les avantages d'exercer ce métier dans le secteur social. Vous constaterez que, même s'il y a quelques contraintes, devenir Moniteur Educateur offre de belles perspectives d'épanouissement.
 

Les avantages du métier

 
  • métier valorisant tourné vers l'aide à autrui ;
  • travail dans le secteur social et ouverture sur plusieurs publics (enfance, adolescence, personnes handicapées, personnes âgées) ;
  • métier évolutif ;
  • pas de monotonie dans le métier car même si certaines tâches sont répétitives, aucune journée ne ressemble aux autres ;
  • développement progressif du sens de l'écoute et de la compréhension ;
  • travail pouvant s'exercer dans les associations, le secteur privé ou public ;
  • métier porteur et secteur qui recrute ;
  • concours ouvert à tous, même à ceux qui souhaitent opérer une reconversion professionnelle dans le cadre de la formation continue.
  • concours accessible dès l'âge de 17 ans.
  • salaire évolutif : entre 1.600 et 2.400 euros selon l'ancienneté.
  • S'il est fonctionnaire du secteur public, il évoluera en grimpant les échelons et en changeant de grade et son salaire sera augmenté régulièrement.
  • Primes et indemnités régulières.
  • Débouchés professionnels et évolution possible vers les métiers d'Educateur Spécialisé, d'Educateur de jeunes enfants, ou encore de Technicien de l'intervention sociale et familiale.
 

Les contraintes du métier

 
  • En qualité de Moniteur Educateur, vous travaillez dans une structure d'accueil spécialisée et vous devez être disponible selon les besoins de la structure. Cela implique de devoir travailler le soir et parfois même le week-end selon les modalités d'accueil du centre qui vous emploie.
  • Le métier demande de l'investissement personnel et de la disponibilité ;
  • Il faut savoir mettre une distance psychologique car certaines situations peuvent être difficiles (exemple : souffrance d'autrui, parfois agressivité des personnes prises en charge, etc.).

Niveau d'études et conditions pour suivre une formation de Moniteur Educateur

 
Vous avez envie de vous former à ce métier ? Vous ressentez une forte motivation pour travailler dans le secteur social et exercer un métier utile et enrichissant ?
 
Vous devrez obtenir le DEME ou Diplôme d'Etat de Moniteur Educateur. Pour vous former et obtenir ce diplôme, vous devez d'abord vous présenter au concours.
 
Il n'existe pas de niveau d'étude obligatoire pour vous présenter à ce concours et il est possible d'y accéder dès l'âge de 17 ans.
 
Ce métier est accessible pour les étudiants qui sont déjà entrés dans une filière sanitaire et sociale (type BEP Carrière Sanitaire et Sociale) ou pour ceux qui sont issus d'un baccalauréat classique et veulent s'orienter vers le secteur sanitaire et social. Vous pourrez donc parfaitement vous présenter au concours si vous souhaitez changer de métier, ce qui est le cas si vous êtes salarié en poste, avec un projet de reconversion professionnelle.

Formations pour devenir Moniteur Educateur

 

Le concours

 
Pour travailler dans le secteur social et devenir Moniteur Educateur, vous devrez réussir le DEME (Diplôme d'Etat de Moniteur Educateur) qui se délivre par une école agréée.
 
Pour vous former, vous devrez tout d'abord passer un concours mais ne confondez pas le métier de Moniteur Educateur avec celui d'Educateur Spécialisé car la formation n'est pas la même.
 
Pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir le concours d'entrée et accéder à la formation, vous pouvez vous préparer avec l'aide d'une école spécialisée dans la préparation de ce type de concours. Vous préparerez ainsi le concours qui se présente en :
 
  • Une épreuve écrite pour évaluer le niveau général du candidat,
  • Une épreuve orale qui va plus spécifiquement analyser sa motivation pour le métier choisi (entretien face à un jury, entretien individuel, entretien en groupe).
Le concours peut différer selon votre niveau d'études et si vous avez, par exemple, un diplôme de type baccalauréat, BEP Carrières Sanitaires et Sociales ou un autre diplôme équivalent, vous pourrez être exempté de l'épreuve écrite du concours.
 

La formation

 
Lorsque vous avez réussi le concours d'entrée, vous pourrez suivre une formation de Moniteur Educateur sur 2 années. L'élève doit choisir, au moment de son inscription, s'il souhaite suivre une formation à temps complet ou s'il opte pour la formation en alternance.
 
Ces 2 années comprennent l'apprentissage de 4 modules théoriques sur le métier de Moniteur Educateur (environ 950 h) et 28 semaines de stages, répartis en 20 semaines de stage à l'issue de la première année et 8 semaines la deuxième année. A l'issue de cette formation, ils peuvent obtenir le DEME ou Diplôme d'Etat de Moniteur Educateur qui est délivré exclusivement par le Ministère de l'Education Nationale.
 
Nota : il existe la possibilité pour les candidats « autodidactes » ayant travaillé dans ce secteur et justifiant d'une solide expérience dans ce métier de valider leurs acquis et d'obtenir le DEME. Renseignez-vous sur les modalités de la VAE (Validation des Acquis de l'Expérience).
 

Comment préparer le concours de Moniteur Educateur ?

 
Le concours peut être présenté à tout âge. Le seul impératif est d'être bien préparé. Rappelez-vous que, c'est en étant reçu au concours, que vous pourrez avoir accès à la formation qui débouche sur le diplôme d'Etat indispensable pour exercer ce métier.
 
Que vous soyez étudiant, en formation initiale, ou salarié, ou chômeur, en formation continue et, avec un projet de reconversion professionnelle, vous pourrez donc tout à fait préparer ce concours et vous y présenter.
 
Des écoles en présentiel préparent aux concours des carrières sanitaires et sociales, mais vous pouvez aussi vous former par l'intermédiaire d'une école de formation à distance et travailler au rythme qui vous convient. Ces centres de formation sont spécialisés dans ces concours et vous prépareront aux épreuves écrites comme aux problématiques qui peuvent se poser en étant face à un jury lors des épreuves orales.
 

Débouchés et évolutions pour le métier de Moniteur Educateur

 

Où exercer en tant que Moniteur Educateur ?

 
Le Moniteur Educateur est rattaché à une équipe qu'il travaille dans une association, un établissement public ou privé. Psychologues, médecins, éducateurs spécialisés, enseignants, orthophonistes ou encore kinésithérapeutes, sont parmi les personnes qu'il côtoie régulièrement et avec lesquelles il forme une équipe. S'il travaille dans un centre d'accueil, il sera aussi en rapport avec des assistants sociaux et des auxiliaires de vie sociale.
 
Selon son activité et son secteur, il pourra donc travailler :
 
  • Dans des centres de rééducation ;
  • Au sein de foyers de jeunes en difficultés,
  • Dans des centres de soins,
  • Pour des instituts médicaux pédagogiques,
  • Dans des centres hospitaliers,
  • Au sein de centres pour personnes âgées (EHPAD – Etablissement d'Hébergement pour Personnes âgées dépendantes).
 

Les évolutions de carrière possibles pour le Moniteur Educateur

 
Le métier de Moniteur Educateur permet d'entrer dans le secteur social et, pour les personnes qui ont la vocation pour ce métier, d'y rester et de s'orienter vers d'autres spécialités comme le métier d'éducateur spécialisé, celui d'éducateur de jeunes enfants, ou encore le métier de technicien de l'intervention sociale et familiale. En suivant des formations pour se perfectionner, il est aussi possible après avoir acquis quelques années d'expérience dans le métier d'espérer devenir encadrant dans un service social ou, pourquoi pas, d'assurer la direction d'un établissement spécialisé.
 
Contexte métier de Moniteur Educateur
 
Le métier de Moniteur Educateur est porteur et recrute beaucoup. Lorsque l'on voit que la France représente une population vieillissante et que les progrès de la médecine ont permis aux seniors de vivre plus longtemps, la demande en personnel d'aide à la personne et notamment de Moniteurs Educateurs est forte.
 
Le Moniteur Educateur travaille facilement auprès d'autres publics comme les enfants, les adolescents et les personnes handicapées et la demande dans ce métier est assez constante.
Le métier de Moniteur Educateur est une profession enrichissante et passionnante. Il faut ajouter que le contexte migratoire de ces dernières années à fait évoluer les besoins et les personnels sociaux sont très sollicités, notamment pour renforcer les équipes des centres d'accueil des mineurs étrangers isolés. Accueillir, évaluer, accompagner ces jeunes mineurs non accompagnés (MNA) comme les désigne le Code d'Action sociale et des familles, nécessitera certainement des besoins croissants en Moniteurs Educateurs dans les prochains mois et les années à venir. Un métier qui n'est donc pas prêt de disparaitre