Devenir diététicien : tout ce que vous devez savoir sur ce métier

Devenir diététicien : tout ce que vous devez savoir sur ce métier

276 votes : 4.3
​​
 
Le diététicien est un professionnel du paramédical. Il touche à la fois au domaine de la santé et de l’alimentation. Son but est de proposer des régimes alimentaires adaptés à chaque individu selon leur âge, leur mode de vie, leurs goûts afin d’optimiser leur état de santé.
 
comment devenir diététicienne

Quelles sont les études et diplômes du métier de diététicien ?

Diplômes pour devenir diététicien

Deux diplômes permettent d’accéder à la profession de diététicien.
Le niveau bac+2 avec le BTS diététique.
Le niveau bac+3 avec le BUT – génie biologique spécialisation diététique.

Quel baccalauréat pour devenir diététicien ?

Pour devenir diététicien, il est préférable d’être titulaire d’un baccalauréat scientifique : bac S, bac STL (Sciences et Technologie des Laboratoires) ou bac SMS (Sciences Médico-Sociales). Toutefois, il est quand même possible d’avoir ce diplôme avec un baccalauréat général.

Études : BTS Diététique

Après l’obtention du baccalauréat, il est possible d’obtenir son diplôme de diététicien en suivant un BTS diététique, une formation sur 2 ans. Des mises à niveau peuvent être proposées pour celles et ceux provenant d’une filière non scientifique.
Avec ce BTS diététique, il est possible d’exercer directement le métier de diététicien. Cependant, les meilleures places sont souvent destinées à celles et ceux ayant poursuivi un peu plus leurs études.

Poursuite des études de diététique

Il est conseillé de faire une poursuite d’études car un niveau bac+3 voire bac+4 est plus recherché et demandé. C’est pourquoi, poursuivre sur le BUT – génie biologique spécialisation diététique est recommandé. 
C’est un diplôme qui se prépare sur 3 ans après le bac en IUT. Le parcours diététique et nutrition développe des connaissances et des compétences pour une démarche de soin diététique permettant une alimentation adaptée, saine et durable.

Les qualités requises du diététicien

Pour être diététicien, plusieurs qualités sont utiles :

De la patience et du tact

Le diététicien est en contact direct avec les personnes, il doit donc disposer d’une bonne capacité d’écoute, de compétences relationnelles. Ce n’est pas toujours facile de faire accepter à quelqu’un qu'il fait des erreurs dans son choix d'alimentation et qu'il faut qu'il adopte un régime différent.
Son rôle consiste alors à mettre en confiance la personne, à faire preuve de patience et de psychologie pour l’encourager à corriger ses troubles alimentaires.
L’accompagnement thérapeutique du diététicien dépend en grande partie de sa capacité d’écoute, de son tact, de sa pédagogie et bien sûr de la diplomatie.
Ces capacités vont aider les patients à changer leurs habitudes alimentaires sans les faire culpabiliser ou les vexer.

Être inventif et économe

Le diététicien doit être également inventif pour établir des menus variés et toujours adaptés à chaque cas avec un budget précis. Le diététicien passe beaucoup de temps à faire des calculs. Mais ce n’est pas seulement pour doser des quantités d’aliments pour chaque régime, c’est également pour établir des menus équilibrés.

Maîtriser une ou plusieurs langues

C’est un atout de maîtriser une ou plusieurs langues étrangères, au moins l’anglais. En collectivité du type cantine de l’école et en milieu hospitalier, un diététicien peut être amené à s'occuper de personnes étrangères.

​​

Les missions du diététicien

Le diététicien est amené à remplir de nombreuses missions, variables selon le secteur d’activité où il officie.

conseils d'une diététicienne à son patient

En milieu hospitalier 

  • Être à l’écoute des malades, le diététicien rencontre des nouveaux patients et va discuter avec chacun d’entre eux. Il doit instaurer un climat de confiance entre lui et les patients tout en récoltant les informations nécessaires pour établir un régime.
  • Élaborer des menus pour tous les patients de l’hôpital. En fonction des régimes des patients, il doit prévoir un menu spécial, par exemple sans sel, riche en fer, pauvre en fibres etc.
  • Il devra prévoir des produits à privilégier ou à bannir, choisir le mode de cuisson et préparation (cru, mixé, haché, etc.).
  • Déterminer les quantités de chaque aliment pour chaque repas des patients.
 

En collectivité

Le diététicien doit établir des menus équilibrés et veiller au respect des règle sanitaires à chaque étape de l’élaboration du repas.

En tant que diététicien libéral 

Il établit des régimes adaptés à ses patients, en cas d’obésité ou de diabète par exemple. Il prodigue également des conseils alimentaires à ses patients.

Les avantages et inconvénients du métier de diététicien

Il y a, comme dans tous les métiers, des avantages et des inconvénients quand on est diététicien.

Les avantages :

Le premier avantage est le contact privilégié avec les patients : le diététicien ou la diététicienne joue un rôle important. Grâce à ses conseils, la santé des patients va s'améliorer. Le diététicien va pouvoir résoudre des problèmes de surpoids, d'alimentation trop riche, des carences, etc.

Il y a également le fait de travailler auprès de différents publics, comme des personnes âgées, des enfants, des femmes enceintes ou des personnes venant spontanément. Chaque client qu'il aura, va avoir un régime alimentaire différent et donc pourra créer différents régimes adaptés à ses clients.

Autre avantage, le fait de travailler dans différents secteurs, par exemple en tant que libéral, dans des établissements de santé ou encore dans des cantines scolaires. Le diététicien pourra comprendre comment cela fonctionne dans les différents secteurs et avec des personnes différentes.

Les inconvénients :

Le premier inconvénient est le niveau de rémunération très variable d’une région à l’autre et d’un secteur à l’autre.
Il y a également une forte concurrence entre les cabinets libéraux. 
Autre inconvénient de cette profession, les consultations diététiques ne sont pas toujours prises en charge par la sécurité sociale, ce qui peut décourager les patients à consulter.

Quel est le salaire moyen du diététicien ?

Le salaire d’un diététicien peut varier selon le secteur dans lequel il se trouve et s’il est débutant ou non.
Le salaire brut d’un diététicien débutant est de 1800€ selon le journal, Le Parisien Étudiant.

Selon l’ONISEP, le salaire d’un diététicien débutant commence à partir du SMIC.

Dans la fonction publique hospitalière

Selon le site CIDJ, la rémunération d’un diététicien peut varier selon la classe.
Le salaire d’un diététicien de la classe normale varie entre 1891€ et 3264€ brut mensuel.
Alors que le revenu d’un diététicien de la classe supérieure varie entre 2158€ et 3501€ brut mensuel.

En libéral 

Selon le site CIDJ toujours, dans le libéral, les rémunérations sont plus élevées et dépendent du volume de la clientèle. Les honoraires d’un diététicien sont libres, ils s’établissent en général entre 25€ et 35€ en province et entre 40€ et 60€ en région parisienne par exemple. 


(Sources : https://www.cidj.com/metiers/dieteticien-dieteticienne ,
https://www.leparisien.fr/etudiant/orientation/guide-metiers/metier-dieteticien/,
https://www.onisep.fr/ressources/Univers-Metier/Metiers/dieteticien-dieteticienne )

Le salaire d’un nutritionniste

Le niveau d’étude d’un nutritionniste étant plus élevé que celui d’un diététicien, son salaire sera forcément lui aussi plus conséquent.
Ainsi, le salaire brut d’un nutritionniste débutant est de 2000€. Puis il peut varier entre 2000€ et 9000€ brut par mois, en fonction du secteur d’activité.
(Source https://www.leparisien.fr/etudiant/orientation/guide-metiers/metier-nutritionniste/)

​​

Les débouchés et évolutions du diététicien 

Où le diététicien peut-il exercer ?

Le diététicien peut exercer dans divers environnements.

  • En milieu hospitalier, il assure le suivi alimentaire des patients et intervient tout au long de la chaîne alimentaire, depuis l'achat des produits jusqu'à l'évaluation des repas.
  • Dans les établissements scolaires, il peut être en charge de l'élaboration des menus de la cantine pour assurer une alimentation équilibrée aux élèves.
 
le métier de diététicien en cantine scolaire
 
  • Dans les maisons de retraite, le diététicien veille à adapter les repas aux besoins spécifiques des résidents.
  • Il peut également travailler dans les centres sportifs, où il élabore des régimes spécifiques pour les athlètes.
  • Le diététicien peut exercer en libéral, en ouvrant son propre cabinet pour proposer des consultations individuelles. Il reçoit des patients envoyés par leur médecin traitant ou qui viennent spontanément.
  • Il peut également intervenir en entreprise, notamment dans l'industrie agroalimentaire pour participer au contrôle qualité et à la recherche appliquée.
 
le métier de diététicien en entreprise
 
  • Le diététicien peut exercer dans l’industrie agroalimentaire. Dans ce dernier cas, il exerce ses compétences en production, en recherche et développement, dans la communication ou dans du marketing commercial.
 

Les évolutions du diététicien

Le diététicien dispose de multiples opportunités d'évolution tout au long de sa carrière. Après quelques années d'expérience, il peut prétendre à un poste de responsable qualité en restauration collective. En milieu hospitalier, après quatre ans de service, une promotion au grade de cadre de santé peut être envisagée.

Les évolutions de carrière ne se limitent pas au seul domaine médical. Un diététicien peut également se spécialiser dans des domaines variés tels que :

  • la diététique du sport,
  • la diététique en gérontologie (spécialisation dans l'alimentation des personnes âgées),
  • la diététique en entreprise (amélioration de l'alimentation des employés pour favoriser leur bien-être et leur productivité).
​​

Quelle est la différence entre un nutritionniste et un diététicien ?

On peut croire que le métier de diététicien et le métier de nutritionniste sont les mêmes mais il y a tout de même quelques différences.
Tous les deux sont des professionnels de la nutrition, en revanche, contrairement au diététicien, le nutritionniste est un médecin. Il prévient et soigne des maladies liées à la nutrition et prend en charge les troubles du comportement alimentaires.
 
nutritionniste

Différence d’études entre ces deux métiers

Le métier de diététicien est accessible à partir d’un bac+2. En revanche les études de nutritionniste requièrent plus d’années d’études.

Pour entrer en formation nutritionniste, le niveau baccalauréat est également recommandé, un baccalauréat scientifique de préférence. Ensuite il faut être diplômé d’une faculté de médecine, soit 8 ans d’études auxquelles viennent s’ajouter une formation complémentaire spécialisée en nutrition. L’interne a le choix parmi plusieurs possibilités pour se spécialiser :

  • L'internat de spécialité endocrinologie-diabétologie, c'est la formation la plus généraliste, elle aborde l'ensemble des disciplines relatives à la nutrition.
  • Le doctorat d'université en nutrition, il est davantage tourné vers la recherche, et donc reste souvent plus spécifique que la première formation.
 

Différence entre diététique et nutrition

Les personnes commettent souvent l’erreur de confondre la diététique et la nutrition, or ce sont deux termes très différents.

la diététique et la nutrition


La diététique

La diététique est une science de l’hygiène alimentaire, c’est l’ensemble des règles de l’équilibre alimentaire. Elle améliore la santé par la connaissance des aliments, et l'adoption d'un régime alimentaire aux besoins particuliers de chaque individu.

La nutrition

La nutrition étudie le rapport entre alimentation, fonctionnement du corps et santé. Elle sert à comprendre le fonctionnement du corps humain et à formuler des recommandations alimentaires ou médicales visant à maintenir en bonne santé le patient.

Si vous voulez vous reconvertir en tant que diététicien ou diététicienne, c'est possible. 
Il faut néanmoins obtenir obligatoirement un diplôme équivalent à un bac+2. L'enseignement à distance est également possible. Des organismes proposent des BTS à distance. Ces différents parcours s'adaptent tout particulièrement à toutes les personnes en reconversion professionnelle. 

 
​​Retour haut de page