Comment devenir Naturopathe

142 votes : 4.2
Vous êtes passionné par la santé au naturel et souhaitez faire de votre passion un métier à part entière ? Pourquoi ne pas vous former afin de devenir naturopathe ? Ce métier est accessible par la formation initiale ou dans le cadre d'une reconversion professionnelle. Vous pouvez vous former à votre rythme, chez vous et obtenir les connaissances nécessaires pour exercer un métier qui tente de plus en plus de personnes en recherche d'un mode de vie sain et plus près de la nature.
 

Comment devenir naturopathe ?

 
Trouver des solutions préventives pour aider les personnes à améliorer leur hygiène de vie de façon naturelle ou aider à soigner les petits problèmes de santé en se servant de méthodes hygiénistes pour retrouver un bon sommeil, se sentir moins stressé, avoir une meilleure digestion… tout ceci est le travail d'un naturopathe.
 
Ce passionné des soins naturels est un homme ou une femme qui sait écouter et analyser rapidement les situations. Il peut travailler dans un cabinet de naturopathie ou bien exercer en tant que salarié dans un centre de bien-être. Lorsqu'il travaille à son compte, il pourra évoluer rapidement grâce au bouche-à-oreille et se constituer sa clientèle.
 
La formation pour devenir naturopathe s'adresse aussi bien aux jeunes issus de la formation initiale qu'aux adultes salariés qui ont envie de faire une reconversion professionnelle et d'exercer un métier passion.
 
Il n'y a pas de diplôme d'État pour ce métier à l'heure actuelle, mais l'intérêt croissant pour la profession est en train de faire évoluer ce métier. Les gens ont envie de se soigner de façon plus naturelle et de trouver des techniques qui leur soient adaptées pour avoir un meilleur équilibre tant au niveau physique que mental/émotionnel. L'approche holistique de la naturopathie va permettre d'appréhender la personne dans sa globalité et s'il existe une maladie, le naturopathe tente par tous les moyens d'en déceler la cause et pas seulement de soigner les symptômes.
  Comment devenir naturopathe ?

Qu'est-ce qu'un naturopathe ?

 

Histoire de la naturopathie

 
Formé sur deux mots anglais (« nature » et « path ») le mot naturopathie désigne « la voie de la nature ». En d'autres termes, la naturopathie est un ensemble de techniques proches de la nature qui vont aider à soigner la personne.
 
Le mot « naturopathie » fut utilisé dès 1902 (USA) par Benedict Lust.
 
On parle souvent d'une approche holistique, car la naturopathie appréhende la personne dans sa globalité. Par exemple, pour un trouble digestif, le naturopathe va étudier l'aspect diététique et le régime alimentaire du patient mais il inclut également les problèmes d'ordre émotionnel qui pourront être à la source de ce problème physique. Il peut alors conseiller, en parallèle d'un régime approprié, des techniques douces de relaxation ou la prise de certaines fleurs de Bach pour agir sur les émotions, etc.
 
La naturopathie ne se contente pas de soigner un problème visible, elle va également travailler sur les causes qui ont abouti à ce problème.
 
L'approche holistique peut donc concerner, le corps, l'esprit, les émotions et tout le système énergétique propre à chaque personne.
 
À la fois préventive et curative, la naturopathie ne se substitue pas à un traitement allopathique. Une personne atteinte d'une pathologie lourde et qui doit prendre des médicaments peut toutefois compléter son traitement allopathique en utilisant des techniques de médecines douces si ces dernières n'interfèrent pas avec les médicaments prescrits.
 
Une grande partie des personnes qui ont recours à la naturopathie le font pour prévenir les maladies et tout simplement dans le but d'avoir une meilleure hygiène de vie globale.
 
Parmi les techniques utilisées en naturopathie, on pourra trouver notamment :
 
  • La diététique : apprendre à équilibrer ses repas, manger mieux et plus sain, avoir une alimentation comprenant assez de vitamines et d'oligoéléments, savoir quels sont les compléments alimentaires qui peuvent aider à certains moments, etc.
  • Les soins par l'eau : hydrothérapie, thalassothérapie, balnéothérapie, etc.
  • L'exercice physique régulier ;
  • L'apprentissage des plantes : aromathérapie, phytothérapie, fleurs de Bach, etc.
  • La détente et la relaxation : les exercices pour retrouver un bon sommeil de façon naturelle, la sophrologie, la relaxation ;
  • Le rééquilibrage énergétique : on pourra se faire aider par des exercices Shiatsu, d'acupression et acupuncture, de magnétisme curatif…
  • La gestion du stress : certains maux physiques peuvent être le reflet d'un trouble émotionnel comme un stress très important. Après en avoir discuté avec l'intéressé, le naturopathe peut l'orienter vers des plantes relaxantes mais aussi lui indiquer comment apprendre à gérer son stress par des méthodes appropriées.
C'est en traitant la cause du problème que le patient arrivera progressivement à retrouver un équilibre global (holistique) et à se sentir mieux.
 
L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) considère la naturopathie comme une troisième médecine traditionnelle : les deux premières étant la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) et la Médecine Ayurvédique venue de l'Inde (âgée de plus de 5000 ans) et largement démocratisée en Occident où l'on retrouve des produits naturels de l'Ayurveda.
 

Le rôle du naturopathe

 
Le naturopathe est un conseiller en hygiène de vie et un professionnel de la santé qui va tout mettre en œuvre pour amener son interlocuteur à retrouver un équilibre corps-esprit et un certain bien-être. Bien que ce ne soit pas un médecin et qu'il ne se substitue jamais à un traitement allopathique, il peut travailler en complémentarité. C'est aussi un professionnel qui amène préventivement les patients à vivre mieux grâce aux techniques les plus naturelles possible.
 
Il peut conseiller certaines plantes, sous des formes variées (huiles essentielles, tisanes, compresses, inhalations, massages…). Il connait leur usage et peut faire des recommandations précises en fonction des indications et contre-indications de chaque plante. Il peut recommander certains traitements homéopathiques ou préconiser des séances d'acupuncture ou de réflexologie plantaire.
 
Il peut suggérer un type de régime alimentaire selon les problèmes rencontrés (exemple : intolérances alimentaires au gluten, lactose, allergies alimentaires, etc.).
 
Le naturopathe peut exercer dans un cabinet en libéral ou bien être salarié, rattaché à un centre de bien-être et de remise en forme (exemple : centre de thalassothérapie). Il peut également intervenir ponctuellement auprès des magasins diététiques.
 
Il peut aussi être salarié à plein temps d'une structure ou d'un magasin spécialisé.
 
Il y a un réel engouement pour la profession qui attire autant de femmes que d'hommes.
 
Le choix des formations et les nombreuses possibilités de financement font de ce métier une profession recherchée par ceux qui veulent exercer un métier proche de la nature, et ce, à tout âge. La formation peut être accessible après le baccalauréat, dans le cadre de la formation initiale, mais aussi à tout moment, pour un salarié qui souhaite opérer une reconversion professionnelle et se former à un métier coup de cœur (formation continue).
 

Les missions du naturopathe

 

En cabinet de naturopathie

 
Il n'est pas toujours facile d'avoir immédiatement son cabinet et d'exercer en libéral. Pour beaucoup, le démarrage se fait en partageant un bureau avec un autre spécialiste de santé naturelle (exemple : avec un sophrologue, une diététicienne ou un acupuncteur).
 
Lorsque le naturopathe a pu se constituer une bonne clientèle, il peut avoir son propre cabinet.
 
Le naturopathe salarié d'un centre de remise en forme, aura, quant à lui, un bureau où il pourra accueillir la clientèle.
 
La première entrevue avec le client va permettre au naturopathe de faire connaissance et d'appréhender le problème de santé.
 
L'anamnèse est un questionnaire qui va aboutir à un diagnostic naturopathique. Le questionnaire permet de cibler les habitudes de vie (alimentation, sport/sédentarité, présence de stress au travail, etc.) et les antécédents familiaux selon les pathologies rencontrées.
 
Le naturopathe peut également faire un examen clinique du patient et utiliser des techniques adaptées comme l'iridologie (étude de l'œil qui renseigne sur certains problèmes de santé). Il proposera ensuite à son patient un PHVI (Programme d'Hygiène Vitale Individualisé) ainsi qu’un suivi selon les cas.
 
Tarif en cabinet : en moyenne, une séance peut être comprise entre 50 et 75 euros (durée moyenne de 30 à 45 minutes).
 

En entreprise, structure bien-être, salarié

 
Les missions sont à peu près les mêmes qu'en cabinet libéral. Toutefois, il s'agit plus de missions ponctuelles et le suivi du patient sur plusieurs séances est moins présent. Dans un centre de remise en forme ou de thalassothérapie, les gens viennent surtout consulter pour avoir des conseils de vie ou bien encore pour se faire recommander des plantes pour tel problème spécifique.
  Les missions du naturopathe

Où exerce le naturopathe ?

 
S'il n'est pas immédiatement installé à son compte à titre individuel, le naturopathe débutant peut exercer en s'associant à d'autres professionnels.
 
Il peut travailler comme salarié dans une clinique, un centre de remise en forme (centre de thermalisme, centre de thalassothérapie, structure sportive). Il peut aussi vendre et apporter des conseils dans des magasins spécialisés (boutiques diététiques, magasins bio, etc.).
 
Il faut savoir que le métier évolue constamment et qu'il n'est pas rare de voir des naturopathes proposer des conseils via leur site en proposant des consultations à distance.
 
Les naturopathes participent également à des Salons spécialisés (exemple : salon du bien-être et des médecines douces) où ils peuvent faire des conférences sur des sujets précis.
 
Certains ont fait le choix de s'installer plus à la campagne pour pouvoir proposer des week-ends ou des semaines de détente et de remise en forme auxquels peuvent participer d'autres thérapeutes du bien-être (sophrologues, professeurs de yoga, diététiciens…).
 

Les qualités et compétences requises pour devenir naturopathe

 

Les qualités humaines du naturopathe

 
Le naturopathe est une personne qui sait écouter et s'intéresser aux autres. Il doit avoir certaines qualités humaines pour exercer au mieux son métier :
 
  • Être patient ;
  • Être souriant et rassurant ;
  • Savoir cerner un problème rapidement ;
  • Faire preuve de disponibilité (accompagnement des patients) ;
  • Avoir un très bon contact ;
  • Avoir envie d'aider les autres ;
  • Être respectueux ;
  • Savoir faire preuve de discrétion (confidentialité des dossiers) ;
  • Être passionné par tout ce qui touche aux soins naturels et se tenir régulièrement au courant des études scientifiques et des avancées dans son domaine.


Les compétences techniques du métier de naturopathe

 
Le naturopathe apprend au cours de sa formation des techniques et des savoir-faire indispensables à l'exercice de sa profession, notamment :
 
  • Approche de la personne qui vient consulter (accueil, questionnaire, diagnostic, suivi, ce qu'il faut faire et ne pas faire, etc.) ;
  • Animation d'un groupe dans le cadre d'une formation ou d'un séminaire (exemple : conférence sur un salon) ;
  • Techniques commerciales (vente de produits, conseils à une clientèle, etc.) ;
  • Techniques de communication et de gestion du stress ;
  • Connaissances précises en anatomie (corps) et psychologie (esprit) ;
  • Connaissance des autres professions vers lesquels on peut orienter un patient (diététicien, sophrologue, homéopathe, kinésithérapeute, ergothérapeute, chiropracteur, etc.).
  • Connaissances des produits et des spécificités (qu'est-ce qu'une HEBBD en aromathérapie ? Qu'est-ce que le label Ecocert sur un produit bio ? etc.).
  • Gestion d'entreprise : pour se mettre à son compte, le naturopathe doit avoir des compétences en administration et gestion (à savoir : les CCI proposent des formations pour celles et ceux qui veulent se mettre à leur compte « 5 jours pour entreprendre », mais il existe aussi des dispositifs proposés par Pôle Emploi par exemple).
Les qualités et compétences requises pour devenir naturopathe

Avantages et contraintes du métier de naturopathe

 

Les avantages du métier de naturopathe

 
  • Métier qui a tendance à attirer de plus en plus de personnes soucieuses d'améliorer leur forme par des soins naturels ;
  • Nombreux débouchés pour exercer (à son compte, en libéral, en tant que salarié, en tant que consultant, etc.) ;
  • Évolution constante du métier ;
  • Rencontres nombreuses avec d'autres professionnels du secteur de la santé naturelle ;
  • Contact avec une clientèle variée ;
  • Le métier en lui-même n'est jamais monotone : en une journée, le naturopathe, exerce des tâches très différentes et se trouve en face de personnes aux profils multiples ;
  • Le salaire est évolutif et un naturopathe qui arrive à se constituer une clientèle peut facilement évoluer et gagner sa vie correctement ;
  • En participant à des salons professionnels, en rencontrant des thérapeutes d'autres spécialités, les échanges permettent d'apprendre toujours plus sur les techniques naturelles et les nouveaux produits (compléments alimentaires, etc.).
  • La formation est accessible à tous (pas de diplôme requis pour entrer en formation), à partir du moment où vous avez une véritable attirance pour ce métier. Vous pouvez vous former à tout âge (formation initiale ou formation continue) ;
  • Nombreuses possibilités de financement de la formation de naturopathe.


Les inconvénients du métier de naturopathe

 
Lorsque l'on souhaite travailler à son compte, il faut avoir la patience de constituer sa propre clientèle et de se faire connaitre. Cela peut être difficile, d'autant plus si vous n'habitez pas dans une grande ville. Le naturopathe qui exerce en profession libérale ne compte souvent pas ses heures et va s'adapter à sa clientèle (travail le soir ou les jours de repos pour arranger les personnes qui travaillent).
 

Les formations pour devenir naturopathe

 
Pour devenir naturopathe, vous avez le choix entre plusieurs types de formations : en présentiel dans une école spécialisée, à distance avec un centre d'enseignement. Sachez qu'il n'y a pas de Diplôme d'État à l'heure actuelle et la formation est non-réglementée. Toutefois, un naturopathe qui se forme avec sérieux et est passionné par son métier ne tardera pas à se faire une bonne clientèle car le bouche-à-oreille est sa meilleure publicité.
 
À l'inverse, un mauvais élément sort assez vite du circuit car c'est un métier, où le sérieux est primordial.
 
L'engouement général pour la naturopathie montre aussi qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un diplôme reconnu pour exercer un métier avec beaucoup de professionnalisme. Il est possible de vérifier le sérieux d'une école en consultant les fédérations de naturopathie.
 

Formation Bac + 5 (après le baccalauréat)

 
La demande des jeunes pour exercer des métiers dans le secteur de la santé naturelle est constante. Parmi les souhaits les plus courants, on trouve bien sûr l'ostéopathie, la diététique, mais aussi la naturopathie.
 
Les écoles en présentiel n'étant pas encore très répandues pour répondre aux attentes des jeunes bacheliers, une école spécialisée s'est ouverte à Lyon depuis septembre 2020 et propose un cursus pour devenir naturopathe. C'est ISOstéo qui a installé son école de naturopathie sur le Campus Lyon Ouest Ecully et propose un cursus Bac + 5 pour devenir naturopathe.
 
L'admission se fait sur dossier et entretien et les candidats doivent passer des tests avant leur admission. La formation comporte 4 000 heures et comprend des cours théoriques et des cours pratiques (sciences fondamentales, pratique clinique naturopathique, exercice à la pratique des consultations, travaux dirigés).
 
Cet établissement d'enseignement supérieur est privé et les frais de scolarité sont à la charge de l'étudiant (comptez environ 7 900 euros / an). L'école propose une formation très complète qui prépare bien le futur naturopathe à la pratique de son métier.
 
L'école AESCULAPE (région lyonnaise) propose également une formation en présentiel sur 3 ans pour devenir praticien naturopathe.
 
Mais également : le Collège Européen de Naturopathie Holistique (Lyon), l'IFNAT (Institut Français de Naturopathie – Bordeaux, Bayonne), l'ISUPNAT (Nantes), etc.
 

Les centres d'enseignement à distance

 
Les formations proposées par ces écoles permettent de se former à distance, tout en bénéficiant d'un soutien pédagogique. Ce sont généralement des professionnels qui ont une vue précise du métier qui sont à l'écoute de l'étudiant.
 
Ces enseignements sont accessibles à tout âge. Que vous souhaitiez faire une reconversion professionnelle en tant que salarié ou demandeur d'emploi, ou que vous soyez étudiant de la formation initiale, vous pouvez choisir ces formations. La durée est adaptée en fonction de votre disponibilité et vous bénéficiez d'un contrôle continu des connaissances tout au long de la formation.
 
Exemple de centres de formation en naturopathie : Koréva Formation, Skill and You, FENA, SPN…
 
Les écoles d'enseignement à distance remettent traditionnellement une attestation de formation en fin d'études.
 

Exemple du contenu d'un programme de formation

 
Le contenu du programme pourra sensiblement varier d'un institut de formation à l'autre, mais on retrouve toujours les mêmes grandes lignes, à savoir :
 
  • Présentation et histoire de la naturopathie ;
  • Approche de la personne et conception d'un programme personnalisé ;
  • Comment faire un bilan vital (bilan de terrain) ;
  • Connaitre l'anatomie et la physiologie ;
  • Connaitre les règles de l'alimentation (apports journaliers conseillés, équilibrage des menus, etc.) ;
  • La consultation en naturopathie ;
  • Hygiène et détoxification des émonctoires ;
  • L'importance de la respiration ;
  • Aromathérapie et phytothérapie : se soigner avec les plantes ;
  • Savoir faire un bilan iridologique ;
  • Connaitre et proposer des techniques de soins énergétiques ;
  • Connaitre les techniques réflexes et les techniques de relaxation ;
  • Connaitre les produits naturels (huiles essentielles, plantes, Fleurs de Bach, compléments alimentaires, etc.) ;
  • Savoir comment démarrer son activité de naturopathe


Comment financer sa formation ?

 
Il existe plusieurs moyens de financer sa formation pour devenir naturopathe quelle que soit votre situation actuelle (étudiant, demandeur d'emploi, adulte en situation de reconversion professionnelle).
 
Pour les salariés
 
Qu'il soit en CDI, CDD ou en contrat d'intérim, le salarié peut financer sa formation avec : le CPF (Compte Personnel de Formation), le Plan de développement des compétences, ou encore la promotion par alternance Pro-A. Les intérimaires peuvent aussi effectuer leur formation au moyen d'un contrat de professionnalisation. Demandez également à votre agence d'intérim toutes les informations concernant le FAFTT (Fonds d'Assurance Formation du Travail Temporaire).
 
Pour les demandeurs d'emploi
 
N'hésitez pas à vous informer auprès de votre conseiller Pôle Emploi pour connaitre toutes les aides financières. Vous pouvez opter pour un contrat de professionnalisation, demander à Pôle Emploi une Aide Individuelle à la Formation (AIF) ou encore utiliser votre CPF (Compte Personnel de Formation).
 
Pour les travailleurs indépendants
 
Ils ont la possibilité de financer leur formation de naturopathe grâce au CPF (Compte Personnel de Formation) ou au FAF (Fonds d'Assurance Formation). Enfin, il existe un Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d'entreprise.
 

Débouchés et évolution de carrière pour le métier de naturopathe

 

Salaire et évolution

 
Le naturopathe qui débute et n'a pas une clientèle suffisante, peut devoir proposer un service complémentaire pour compenser. Certains naturopathes ouvrent un espace de sport ou un espace de relaxation en suivant des formations adaptées. La double-casquette leur permet d'avoir un bon revenu mensuel. Il est aussi possible au démarrage de travailler à mi-temps au cabinet et de faire un deuxième mi-temps en tant que salarié d'une enseigne de produits bio.
 
Lorsqu'il est bien implanté et travaille à plein temps comme libéral, le naturopathe peut percevoir 3 000 euros par mois après trois ans d'exercice du métier suivant l'obtention de son diplôme. En début d'exercice, juste après avoir obtenu son diplôme, il gagne en moyenne entre 1 900 euros et 2500 euros mensuels.
 
Le naturopathe peut évoluer vers la formation ou créer un centre pluridisciplinaire qui rassemble plusieurs thérapeutes en médecines douces.
 

Tendances du métier de naturopathe

 
Tous les métiers du bien-être et de la santé au naturel ont connu un réel engouement depuis quelques années. Même si l'on sait qu'il ne faut pas rejeter la médecine allopathique, on a aujourd'hui davantage tendance à se soigner (pour un rhume ou un mal de tête ou de gorge) avec des plantes avant de se jeter sur des médicaments qui peuvent avoir des effets secondaires. Tout en n'écartant pas le bien-fondé des traitements dans le cas de certaines pathologies sévères, la naturopathie permet d'anticiper sur les maladies et de faire de la prévention naturellement.

La naturopathie aide aussi à mieux se nourrir, mieux choisir ses produits de soins, apprendre à gérer son stress, et vivre globalement mieux. Il arrive aussi que des personnes souhaitent se former à la naturopathie pour acquérir un savoir personnel pour soi et pour ses proches mais pas forcément pour en faire un métier. L'engouement pour le métier ne cesse d'augmenter auprès de toutes les catégories de populations et surtout à tous les âges.
 
Si vous êtes passionné par les soins au naturel, si vous vous intéressez à tout ce qui touche au bien-être et à l'harmonie entre le corps et l'esprit et si vous avez envie d'exercer un métier passion pour aider les autres à mieux prendre soin d'eux, alors n'hésitez pas à vous renseigner sur cette formation pour devenir naturopathe.