Comment devenir douanier / douanière ?

75 votes : 4.2
Depuis la création de l'espace Schengen, le métier de douanier a beaucoup évolué. L'ouverture des frontières a vu les postes des douaniers changer mais non pas disparaitre, puisque ce métier demeure indispensable pour assurer la sécurité et la santé publique, la protection des citoyens, le respect des réglementations à l'intérieur des pays de l'Union Européenne. Si le douanier est un fonctionnaire appartenant à l'administration fiscale et représente, à ce titre, l'Etat, ses missions sont très diversifiées et ne concernent pas seulement des tâches administratives.
 
Le douanier ou la douanière est rattaché à la DGDDI (Direction Générale des Douanes et Des Droits Indirectes), elle-même chapeautée par le Ministère de l'Economie et des Finances.
 
Le douanier mène des opérations de contrôle et, s'il est rattaché à la branche surveillance, il participe à la lutte contre le trafic de stupéfiants, d'œuvre d'arts, ou encore d'animaux et végétaux protégés. Il aide à la lutte contre le terrorisme et son financement ainsi qu’à la lutte contre le blanchiment d'argent.
 
Rappelons que le métier est aussi largement ouvert aux femmes et qu'elles comptent pour environ un peu plus de 37 % de l'effectif. Si vous aussi souhaitez intégrer les douanes françaises, notez qu'il existe, pas moins de 400 métiers différents au sein de cette structure et que les perspectives d'évolution dans ce secteur sont nombreuses.
 

Les missions du douanier

 
Les missions du douanier pourront varier selon son grade. Agent de constatation, contrôleur des douanes ou inspecteur des douanes, les tâches seront différentes.
 
S'il est agent de constatation des douanes :
 
Il assure principalement des missions :
 
  • De contrôle et de suivi en rapport avec le commerce international ;
  • De suivi en rapport aux contributions indirectes.
 
S'il est contrôleur des douanes et droits indirects :
Il assure des missions :
  • Equivalentes à celles de l'agent de constatation ;
  • Il chapeaute plusieurs agents dont il a la responsabilité et contrôle différentes actions.
 
S'il est inspecteur des douanes et droits indirects :
Il assure des missions correspondant à son grade, qui est le plus élevé. Ces missions peuvent être aussi très variées et spécifiques :
  • Inspecter le recouvrement ;
  • Faire du conseil auprès des entreprises ;
  • Agir en tant que formateur ;
  • Agir comme officier de douane judiciaire ;
  • Se spécialiser sur l'inspection et la programmation de systèmes d'exploitation ;
  • Etc.
Les missions du douanier
Les missions du douanier, outre les attributions spécifiques du grade auquel il appartiendra, sont de 3 natures :
  • Protéger le territoire en luttant contre toutes formes de fraudes et de trafics (exemple : blanchiment, contrefaçon, fraude fiscale) ;
  • Gérer les prélèvements d'impôts indirects (exemple : TVA, tabac et alcool, etc.), les droits de douanes sur les produits de l'importation et les taxes en lien avec la pollution du territoire ;
  • Simplifier et sécuriser les échanges économiques des entreprises du territoire.
     
La douane française est scindée en 2 branches que l'on appelle brigades de surveillance. L'une est spécialisée dans les contrôles intérieurs et l'autre dans la surveillance extérieure qui consiste à contrôler les voix d'accès à l'intérieur de l'Union Européenne (opérations de contrôles sur les personnes et les marchandises).
 
Toutes les personnes travaillant dans la branche surveillance n'occupent pas les mêmes fonctions. Il faut savoir que cette branche regroupe 400 métiers divers (exemples : mécaniciens, motocycliste, maîtres-chiens, commandant de bords, pilote d'hélicoptère…).
 
Vous l'aurez compris, le métier de douanier offre de nombreuses opportunités d'évolution et permet de trouver sa place dans des métiers très diversifiés et de répondre à toutes les passions.

Les qualités requises pour devenir douanier / douanière

 
Tout le monde n'a pas vocation à devenir douanier. Et vous ? Pensez-vous être fait pour devenir douanier / douanière ?
 
Voici les qualités que l'on attendra de vous lorsque vous serez en poste :
 

Compétences professionnelles 

  • avoir un bon bagage en droit (droit français/européen et international) ;
  • avoir de bonnes aptitudes techniques sur le métier exercé (exemple : connaitre la navigation si vous êtes douanier en mer et ne pas avoir le mal de mer ! aimer les animaux si vous êtes douanier cynophile, etc.) ;
  • connaitre les spécificités des divers impôts et taxes français (même si cela est étudié lors d'une formation spécifique, il ne faut pas avoir d'aversion pour les calculs et pourcentages par exemple).
  • Avoir une bonne connaissance des moyens d'investigations dont il dispose.
 

Qualités humaines requises 

  • être polyvalent ;
  • avoir l'esprit d'équipe ;
  • avoir le sens de l'organisation ;
  • être très rigoureux dans son travail ;
  • avoir un bon esprit de synthèse ;
  • savoir analyser les différentes situations ;
  • avoir de la patience ;
  • avoir une bonne condition physique et une bonne résistance au stress ;
  • savoir être souple dans les horaires (ex. : horaires décalés) et faire preuve de disponibilité ;
  • faire preuve de sang-froid ;
  • pour certains grades de contrôle par exemple, un bon relationnel est important pour encadrer une équipe de plusieurs agents ;
  • savoir faire preuve d'autorité lors de contrôles des personnes qui peuvent parfois se montrer agressives…
Les qualités requises pour devenir douanier / douanière
 

Les avantages et contraintes du métier de douanier / douanière

Les avantages du métier

Le douanier exerce un métier passionnant et très varié. Ce métier est évolutif et le dounaier peut, s'il est motivé, accéder à des échelons supérieurs (grades).
 
C'est aussi un métier valorisant dans lequel la personne se sent utile. Ainsi, le contrôleur des douanes pourra lutter contre le trafic d'œuvres d'art ou le trafic de stupéfiants. Les amoureux du droit et de la justice peuvent trouver dans les métiers de la douane une façon d'exercer leurs talents et leur passion.
 
Lutter contre la fraude, protéger les consommateurs, prévenir les trafics en tous genres y compris les animaux et végétaux protégés du territoire, rendent également son métier intense et passionnant.
 
Avec un taux de féminisation de 37,1 % et un effectif de plus de 17 000 agents, le secteur des douanes recrute sans cesse de nouveaux candidats.
 
La douane française répertorie de multiples métiers et vous pouvez avoir la possibilité de travailler dans des endroits très variés : ports, aéroports, axes routiers, etc. Vous pouvez choisir de devenir douanier cynophile, douanier motard, douanier en mer ou encore douanier dans un aéroport selon vos aptitudes et vos envies.
 
Si l'on vous demande parfois une certaine souplesse dans les horaires et une grande disponibilité, vous percevez cependant des primes et des indemnités qui rendront le salaire plus attractif.
 
Quant au salaire, il est évolutif selon le grade du douanier. Démarrant à 1 172 euros pour un agent de constatation des douanes, il peut atteindre 1 682 euros nets en fonction de l'ancienneté. Si vous grimpez les échelons pour devenir contrôleur des douanes, puis inspecteur des douanes, le salaire est évolutif et suit la grille applicable à tous selon ces grades (jusqu'à 2 100 euros nets pour un contrôleur des douanes et 2 374 euros nets pour un inspecteur des douanes).
 

Les contraintes du métier

Le métier de douanier / douanière peut également présenter quelques contraintes. Par exemple :
 
  • la souplesse et la disponibilité horaires peuvent représenter des contraintes ;
  • certaines qualités requises peuvent devenir des contraintes pour des candidats qui n'ont pas le profil (la rigueur de l'organisation peut être une contrainte pour une personne qui est désordonnée ou l'autorité nécessaire pour contrôler des personnes pouvant être agressives ou récalcitrantes, pourra ne pas convenir à un tempérament calme qui souhaite travailler dans un environnement serein) ;
  • le candidat ne doit/ne peut pas travailler en solo : il doit rendre des comptes à son supérieur hiérarchique et ne pas se sentir mal à l'aise si son travail est contrôlé.
  • Si les missions administratives ou commerciales ne représentent pas de risques particuliers, il faut savoir que si vous intégrez un métier de surveillance, vous serez non-seulement armé mais entrainé à vous défendre. Il est important de savoir que certains métiers des douanes de la branche surveillance nécessitent suffisamment de sang-froid en exposant les agents à des publics parfois récalcitrants.

Niveau d'études et conditions pour suivre une formation de douanier


Vous pouvez présenter le concours d'Agent de Constatation des Douanes à tout âge. Cet accès est possible pour quelqu'un qui souhaite immédiatement après ses études intégrer la douane ou pour toute personne qui souhaite faire une reconversion professionnelle.
 

Concours externe

Les conditions pour se présenter à ce concours sont : 
  • avoir la nationalité française ou être ressortissant d'un pays de l'Union Européenne (ou espace économique européen)
  • justifier de ses droits civiques ;
  • avoir déjà effectué la journée d'appel de la défense ;
  • être titulaire d'un Brevet nationale des collèges, d'un CAP ou d'un BEP ou à défaut, avoir totalisé 3 années dans un secteur similaire à celui des douanes.
Un questionnaire administratif est prévu avant d'envisager de se présenter au concours.
 
Il existe également des obligations physiques pour ceux qui souhaitent intégrer la branche surveillance. Ils devront passer 2 épreuves sportives de présélection (course et test d'endurance).
 
Pour devenir Contrôleur des Douanes, il faut avoir un niveau Bac pour se présenter au concours.
Une préparation au concours est recommandée afin d'avoir une chance de figuer parmi les candidats retenus. (comment-devenir.fr vous remcommande la prépa concours Contrôleur des Douanes de l'école efm fonction publique)
 
Pour devenir Inspecteur des Douanes, il est requis un niveau Bac + 3 pour se présenter au concours (niveau licence).
 

Concours interne

Les conditions pour se présenter à ce concours sont : 
  • avoir la nationalité française ou être ressortissant d'un pays de l'Union Européenne (ou espace économique européen)
  • justifier de ses droits civiques ;
  • avoir déjà effectué la journée d'appel de la défense ;
  • avoir le statut de fonctionnaire (fonction publique territoriale, hospitalière, militaire).
  • Avoir effectué 1 an de services publics (civils ou militaires) à la date du 1er janvier de l'année du concours.

Formations et/ou concours pour devenir douanier

 
C'est décidé : je souhaite devenir douanier mais comment intégrer la douane ? Comment devient-on douanier en France ?
 
Vous pouvez choisir d'exercer ce métier à la fin de vos études ou être déjà en poste et faire une reconversion professionnelle. Dans tous les cas, vous devrez passer des concours d'admissibilité. Ces concours sont les mêmes pour des personnes issues du milieu public que pour des fonctionnaires (concours internes).
 
Vous devez vous préparer à ces concours pour vous donner toutes les chances de réussite.
 
Rappelons que, contrairement à d'autres métiers, où seule la note est prise en compte, le principe des concours est de sélectionner les meilleurs candidats selon le nombre de places à pourvoir à chaque concours. Il importe donc de vous préparer en amont avec une école préparant aux concours de la fonction publique en général et à ceux de douaniers / douanières plus spécifiquement (comme l'école efm fonction publique).
 
Ces écoles vous font travailler les sujets présentés aux concours. Elles peuvent proposer des cours en présentiel ou des cours à distance selon les cas. Formations et/ou concours pour devenir douanier

Le concours pour devenir douanier s'articule en 3 étapes

 
Etape de pré-admissibilité (coefficient 1) : elle est composée d'un QCM (questions à choix multiples) qui balaye divers domaines de connaissances (français, raisonnement, mathématique et logique, culture générale). La durée est de 1h30.
 
Etape d'admissibilité (coefficient 4) : elle consiste en 2 épreuves écrites de 3 heures chacune (résolution de cas pratiques et synthèse) et d'une épreuve facultative (coefficient 1) d'une durée d'1h30 qui consiste à traduire un texte d'une langue étrangère sans dictionnaire.
 
Etape d'admission (coefficient 2) : cette épreuve est orale et dure environ 20 minutes. Il s'agit d'un entretien avec un jury qui vise à évaluer les motivations du futur douanier et à vérifier ses aptitudes pour le métier.
 
Pour les futurs douaniers / douanières, qui souhaitent intégrer la branche Surveillance, il y aura une 4ème étape à passer qui consiste en une épreuve sportive pour évaluer la bonne condition physique du candidat. Cette étape (coefficient 1) comprend 2 épreuves de courses (course rapide et course d'endurance) et 2 épreuves de musculation.
 
Si vous êtes admis à l'ensemble du concours, vous pourrez intégrer la douane française en tant que stagiaire.
 

La formation pour devenir douanier

 
Le stagiaire est ensuite formé pendant 1 année (formation pratique et théorique). Au cours de cette année de formation, ils passent 3 mois à l'Ecole Nationale des Douanes de La Rochelle.
 
Cette année est conçue pour former les douaniers et les soumettre régulièrement à des contrôles de connaissances. Si les résultats sont positifs, le stagiaire est alors titularisé.
 

Débouchés et évolutions pour le métier de douanier

 

Le métier de douanier permet d'exercer son métier surtout sur les axes de circulation des marchandises et des personnes (aéroports, ports, frontières entre les pays, réseau routier) mais pas seulement car avec la circulation des camions de marchandises venant de tous les pays, la mobilité est essentielle sur tout le territoire. En outre, il peut préférer exercer un métier plus administratif / commercial et travaille alors plus souvent dans un bureau.
 
Le métier de douanier offre de nombreux débouchés. L'évolution vers l'échelon supérieur est toujours possible. Ainsi, un candidat qui réussit son concours comme Agent de constatation des douanes, sera fonctionnaire de la catégorie C. S'il décide de passer ensuite des concours en interne, il peut devenir contrôleur des douanes puis inspecteur des douanes et devenir respectivement fonctionnaire de la catégorie B puis de la catégorie A pour un emploi d'inspecteur.
 
L'évolution salariale se fait également en fonction de la grille des salaires prévue pour chaque catégorie.
 
Outre l'évolution de salaire, changer de poste permet d'obtenir plus de responsabilités et notamment de pouvoir encadrer une équipe d'agents des douanes.
 
Depuis la suppression des frontières en 1993, la douane française n'a pas cessé de s'adapter aux problématiques internes et frontalières et aux circulations des biens et des personnes. L'arrivée des nouvelles technologies et leur évolution rapide a également rendu les tâches répétitives moins contraignantes tout en permettant une meilleure concentration des agents sur les aspects de surveillance et de contrôle.