Guide des métiers animaliers

Guide des métiers animaliers

279 votes : 4.3
​​
 

Quels sont les différents métiers avec les animaux ?

Travailler avec les animaux offre une multitude de possibilités selon vos compétences et vos aspirations. La première catégorie regroupe les métiers du bien-être animalier. Le vétérinaire, le toiletteur, le soigneur animalier ou encore le médiateur animalier sont des exemples de professions dédiées à la santé et au bien-être des animaux.

Ensuite, on trouve les métiers du comportement animal. Le comportementaliste animalier ou l'éducateur canin travaillent sur l'interaction et la communication entre l'homme et l'animal.

Puis, nous avons les métiers professionnels qui ont besoin des animaux au quotidien. L'éleveur, le cynophile ou encore le gendarme à cheval sont des exemples de métiers où les personnes travaillent avec des animaux au quotidien.

En dernière catégorie, nous avons les métiers liés à la protection de la faune, à la zoologie et à la conservation. Les professionnels du domaine de la protection de la faune travaillent à la préservation et à la protection des espèces sauvages et de leur habitat naturel. Alors que les professionnels de la zoologie et de la conservation travaillent pour soigner et étudier les animaux, ainsi que pour participer à des programmes de reproduction et de conservation.

Les métiers du bien-être et du soin animalier

 
le métier de vétérinaire
 

Au cœur des métiers de soins animaliers se trouvent des professionnels dévoués qui prodiguent des soins indispensables aux animaux, qu'ils soient de compagnie, sauvages ou de ferme. Ces métiers nécessitent une formation spécifique et une passion réelle pour le bien-être animal.

Le vétérinaire

 

Le métier de vétérinaire est sans doute le plus connu. Ce professionnel de la santé animale diagnostique et traite les maladies des animaux. Il peut exercer en ville ou à la campagne, et se spécialiser dans le soin des animaux de compagnie, des animaux de ferme ou des animaux sauvages. Le vétérinaire excercant dans le secteur rural doit faire attention aux conditions d'élevage pour assurer le bien-être des animaux et éviter toute multiplication de maladies.

Le vétérinaire joue un rôle de conseiller auprès des propriétaires d'animaux. Ils fournissent des informations sur la santé avec l'administration de certains médicaments et le bien-être des animaux, donnent des conseils sur la nutrition, le comportement et la gestion des maladies chroniques.  

L'auxiliaire vétérinaire

 

L'auxiliaire vétérinaire assiste le vétérinaire dans ses missions. Il est en charge des soins de base, de la préparation des animaux avant une intervention chirurgicale et de l'accueil des clients. La fonction de l'auxiliaire vététinaire comprend aussi des tâches administratives ou encore la gestion des stocks (préparation des commandes de médicaments, d'alimentation, etc.). L'auxiliaire vétérinaire est le véritable bras droit du vétérinaire.

Pour en savoir plus sur le métier d'auxiliaire vétérinaire et sa formation, consultez le site EFM Métiers Animaliers.

Le soigneur animalier

 

Le soigneur animalier travaille généralement dans un parc zoologique, un centre de soins ou une réserve naturelle. Sa mission principale est d'assurer le bien-être des animaux en prenant soin de leur alimentation, de leur habitat et en les observant pour détecter tout signe de maladie ou de stress.

Ces métiers requièrent non seulement des compétences techniques, mais aussi une grande empathie pour les animaux et une capacité à interagir avec eux de manière respectueuse et bienveillante.

Pour en savoir plus sur le métier de soigneur animalier et sa formation, consultez le site EFM Métiers Animaliers.

Le toiletteur animalier

le métier de toiletteur

Le toiletteur animalier joue un rôle clé dans le bien-être des animaux de compagnie, principalement les chiens et les chats. Ce professionnel assure l’hygiène et l'esthétique de l'animal, en effectuant des soins tels que la tonte, le brossage, le bain et d'autres soins spécifiques à chaque race. Il est aussi habilité à proposer des produits de soin, des accessoires ou de l'alimentation pour animaux.

En plus des compétences techniques, le toiletteur doit avoir une grande passion pour les animaux et un bon relationnel avec les clients. En effet, il est souvent amené à conseiller les propriétaires sur l'entretien de leur animal et peut aussi proposer des prestations à domicile.

Parmi les débouchés professionnels, le toiletteur peut travailler en salon de toilettage, à domicile, en animalerie auprès des vendeurs ou encore ouvrir son propre salon.

Le médiateur animalier 

 

Un médiateur animalier est un professionnel qui collabore avec des animaux pour aider les personnes dans différents contextes. Ces animaux, généralement des chiens, des chats ou d'autres animaux domestiques, sont spécialement formés pour travailler avec des individus dans le cadre de thérapies ou d'interventions éducatives.

Le rôle principal d'un médiateur animalier est de faciliter la communication, l'apprentissage et le bien-être des personnes avec lesquelles il travaille. Les animaux peuvent apporter une présence réconfortante et stimulante, favoriser l'expression des émotions, améliorer la motivation et renforcer les compétences sociales et émotionnelles.

Les médiateurs animaliers interviennent dans divers environnements, tels que les hôpitaux, les maisons de retraite, les écoles, les centres de rééducation, les prisons et les centres d'accueil pour personnes en situation de handicap. Leur objectif est d'apporter du soutien, de l'interaction et du réconfort aux personnes, en utilisant la présence des animaux comme un moyen thérapeutique.

L'ostéopathe animalier 

 

Un ostéopathe animalier est un professionnel de la santé spécialisé dans l'ostéopathie appliquée aux animaux. L'ostéopathie est une approche holistique qui vise à restaurer l'équilibre du corps en manipulant manuellement les tissus et les structures osseuses.

L'ostéopathe animalier utilise des techniques douces et précises pour évaluer, diagnostiquer et traiter les problèmes musculo-squelettiques des animaux. Ils travaillent en étroite collaboration avec les propriétaires d'animaux et les vétérinaires pour élaborer des plans de traitement adaptés à chaque patient.

Les interventions de l'ostéopathe animalier peuvent inclure des manipulations articulaires, des techniques de relaxation musculaire, des massages et d'autres méthodes visant à rétablir l'équilibre structurel et fonctionnel de l'animal. L'objectif est de soulager la douleur, d'améliorer la mobilité et de favoriser la guérison naturelle.

Il existe également des métiers émergents liés au bien-être et le comportement de l'animal, comme l'éducateur de chiens guides, l'hydrothérapeute animal, le masseur équin.

Les métiers du comportement animal 

Le domaine du comportement animal englobe différents métiers qui nécessitent une compréhension approfondie des tendances comportementales des animaux.

L'éducateur canin

 

Un éducateur canin est un professionnel spécialisé dans l'éducation et le comportement des chiens. Leur rôle principal est d'aider les propriétaires de chiens à comprendre et à établir une communication efficace avec leurs animaux de compagnie, afin de promouvoir un comportement approprié et équilibré.

Les éducateurs canins travaillent avec différents types de chiens, de races et d'âges, ainsi que de différents niveaux de comportement. Ils peuvent intervenir dans divers domaines, tels que l'éducation de base (propreté, obéissance de base, socialisation), la résolution de problèmes de comportement (agressivité, anxiété, peurs) et la formation d'activités spécifiques (obéissance avancée, agilité, recherche et sauvetage).

Pour atteindre ces objectifs, les éducateurs canins utilisent des techniques de renforcement positif, basées sur la motivation, les récompenses et la communication non violente. Ils fournissent aux propriétaires à établir des règles claires et cohérentes, à enseigner des commandes de base et à résoudre les problèmes de comportement en identifiant leurs causes sous-jacentes.

Pour en savoir plus sur le métier d'éducateur canin et sa formation, consultez le site EFM Métiers Animaliers.

Le comportementaliste animalier

 

Le comportementaliste animalier étudie le comportement des animaux domestiques. Il analyse les interactions entre les animaux et leurs propriétaires humains, identifie l'origine des troubles comportementaux et aide à rétablir une relation saine entre l'Homme et l'animal. Pour devenir comportementaliste, de courtes formations à distance sont proposées par des centres spécialisés dans les métiers animaliers. Ces formations sont accessibles à ceux qui souhaitent se reconvertir professionnellement ou pour ceux qui souhaitent commencer leur carrière.

L'éthologue

 

L'éthologue, quant à lui, se concentre sur le comportement des animaux domestiques et sauvages dans leur milieu naturel ou en captivité. Il s'intéresse à l'organisation sociale, aux techniques de chasse, aux techniques de communication et à la reproduction. La plupart des éthologues ont au moins un diplôme de niveau master en biologie, en zoologie ou en sciences du comportement animal. Certains poursuivent leurs études jusqu'au doctorat pour approfondir leurs connaissances et leurs compétences de recherche

Les métiers professionnels qui s'associent aux animaux au quotidien

 
le métier d'éleveur

L'éleveur animalier

 

Un éleveur animalier se consacre à l'élevage et à la reproduction d'animaux. Son rôle principal est de veiller à la santé, au bien-être et à la qualité des animaux qu'il élève. Les éleveurs animaliers peuvent travailler avec différents types d'animaux, tels que les chiens, les chats, les chevaux, les bovins, les volailles, les poissons, etc.

L'éleveur canin ou félin à pour but d'élever des chiens ou des chats de race pour les vendre à des particuliers. C'est une activité très réglementée en France. Son autre but est de faire connaitre et transmettre sa passion de l'animal aux futurs maîtres.

L'éleveur de bovins quant à lui de produit du bétail bovin pour diverses raisons, notamment la production de viande, de lait ou encore la reproduction des animaux.

Les responsabilités d'un élevage animalier incluent la sélection des reproducteurs, la gestion des naissances, le suivi du développement et de la croissance des animaux, ainsi que leur alimentation, leur hygiène et leurs soins vétérinaires. Ils peuvent aussi s'occuper de l'enregistrement et de la documentation des animaux, de la commercialisation des animaux ou de leurs produits dérivés, tels que la vente de chiots ou de chatons.

Pour avoir plus d'informations sur le métier d'éleveur canin et félin et sa formaiton, consultez le site EFM Métiers Animaliers.

Le cynophile

 

Le métier de cynophile, aussi appelé maître-chien ou agent cynophile, se trouve à la croisée du domaine animalier et de la sécurité. Le cynophile travaille en étroite collaboration avec un chien, formé pour assurer diverses missions de sécurité et de surveillance.

Les secteurs d'activités sont variés : sécurité privée, armée, gendarmerie, police... Le binôme cynophile assure des missions de gardiennage, de recherche et parfois d'intervention. Les qualités requises pour ce métier sont multiples : aisance dans l'éducation et l'accompagnement de l'animal et rigueur.

Le gendarme à cheval 

 

Le gendarme à cheval utilise la monte équestre dans l'exercice de ses fonctions. Cette pratique lui permet d'accéder à des zones difficilement accessibles par les moyens de transport conventionnels et d'effectuer des patrouilles de surveillance efficaces. 

La formation pour devenir gendarme à cheval comprend non seulement l'apprentissage du métier de gendarme (protection des biens et des personnes, contrôle routier, enquêtes judiciaires), mais aussi des compétences spécifiques comme le tir à cheval et la maîtrise d'un individu sans descendre de cheval.

Une bonne connaissance des chevaux est un atout majeur pour ce métier. Les candidats doivent aussi se préparer physiquement, le travail étant souvent en extérieur et requérant une bonne forme physique.

Le métier de gendarme à cheval est ouvert à tous, mais reste très sélectif en raison de la rareté des places offertes en unité équestre. A noter que, bien que les femmes soient encore peu nombreuses dans ce domaine, elles sont de plus en plus encouragées à postuler.  

Ils peuvent également faire partie de la Garde Républicaine et assurer la sécurité lors de cérémonies officielles.

Les métiers liés à la protection de la faune, à la zoologie et à la conservation

La protection de la faune, la zoologie et la conservation regroupent plusieurs métiers qui allient passion pour les animaux et protection de l'environnement. Ces professions exigent une connaissance approfondie des animaux et de leur écosystème, et englobent des rôles variés allant de la recherche scientifique à l'intervention sur le terrain.

Le zoologiste

 

Un zoologiste étudie les animaux dans leur ensemble, en se concentrant sur différents aspects tels que la biologie, l'anatomie, le comportement, l'écologie et l'évolution des espèces animales. Les zoologistes peuvent se spécialiser dans un domaine particulier de la zoologie, comme l'ornithologie (étude des oiseaux), l'herpétologie (étude des reptiles et des amphibiens), la primatologie (étude des primates), l'ichtyologie (étude des poissons ), ou encore la mammifèreogie (étude des mammifères).

Le travail d'un zoologiste peut inclure la collecte et l'analyse de données sur le terrain, l'étude de spécimens en laboratoire, ainsi que la recherche et la publication d'articles scientifiques. Les zoologistes peuvent également travailler dans des zoos, des parcs animaliers, des musées d'histoire naturelle, des universités, des organismes de conservation, des agences gouvernementales, ou encore des organisations de recherche.

Ce métier joue un rôle essentiel dans la compréhension et la préservation de la biodiversité animale, en contribuant à la conservation des espèces, à la gestion des écosystèmes et à l'éducation du public.

L'agent de protection de la faune 

 

Un agent de protection de la faune est chargé de veiller à la préservation et à la protection des espèces animales sauvages, ainsi que de leurs habitats naturels. Ce métier implique une gamme de responsabilités liées à l'application des lois et règlements relatifs à la conservation de la faune.

L'une des missions de l'agent de protection de la faune est d'effectuer des patrouilles régulières dans les parcs nationaux, les réserves naturelles et d'autres zones où la faune est préservée. Il surveille les activités illégales telles que le braconnage, la chasse non autorisée, la capture ou le commerce illégal d'animaux sauvages.

L'agent de protection de la faune peut être amené à effectuer des relevés de population pour suivre les tendances démographiques des espèces. Ils collectent des données sur la taille des populations, les taux de reproduction, les migrations et d'autres facteurs qui déterminent la santé et la viabilité des populations animales.

Ces métiers requièrent souvent une formation diplômante spécifique et une solide connaissance des comportements animaliers et de leur environnement. Ils offrent l'opportunité de contribuer activement à la protection et à la préservation de notre faune et de nos écosystèmes.

Comment travailler avec les animaux ?

formation métiers animaliers

Quelle formation pour travailler dans le domaine animalier ?

Il existe une variété de formations pour travailler dans le domaine animalier, en fonction du métier visé.

Les métiers animaliers avec des formations diplômantes

Il existe de nombreux métiers animaliers qui nécessitent une formation diplômante.

Pour devenir vétérinaire, il est obligatoire d'obtenir le Doctorat Vétérinaire après 7 années d'études post baccalauréat

L'auxiliaire vétérinaire n'a pas d'obligation d'obtenir un diplôme pour exercer son métier, en revanche, il est recommandé de suivre une formation reconnue par l'État pour faciliter l'insertion professionnelle.

Enfin, pour devenir soigneur animalier, deux choix sont possibles. La première possibilité est de suivre une formation en présentiel en alternance qui conduit à une certification. La deuxième possibilité est de suivre une formation à distance dispensée par un centre d'enseignement. Cette dernière option permet de se préparer efficacement grâce à une formation complète, accessible à tous les profils.

Les métiers animaliers avec la certification obligatoire

Il est important de noter que certaines professions animalières requièrent des certifications spécifiques pour pouvoir exercer. La certification ACACED (Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques) est par exemple nécessaire pour de nombreux métiers. Pour l'obtenir, les candidats doivent suivre une formation habilitée par le ministère de l'Agriculture, avec une durée variable selon les catégories d'animaux concernées.

Plusieurs métiers nécessitent aussi des certificats spécifiques :

  • La vente d'animaux domestiques, en animalerie par exemple
  • L'éleveur d'animaux domestiques tels que les chiens, les chats.
  • L'éducateur canin
​​

Diverses écoles et instituts proposent des formations certifiantes, accessibles en ligne ou en présentiel, pour se préparer à ces métiers.

Les métiers animaliers sans diplômes

Il existe une multitude de métiers animaliers accessibles sans diplôme. L'absence de diplôme ne signifie pas pour autant l'absence de compétences ou de connaissances. Les formations sur le terrain, les stages, les formations courtes et les certificats de capacité peuvent être des atouts précieux.

Parmi ces métiers, on trouve par exemple la garde d'animaux dans le secteur du service à la personne. La garde d'animaux peut se faire sans diplôme ou de certification particulière.

​​

Quel est le métier animalier le mieux payé ?

Parmi les métiers animaliers, certains sont particulièrement bien rémunérés. Par exemple, un vétérinaire en début de carrière peut gagner entre 2000€ et 3000€ par mois. Lorsqu'il dispose de plusieurs années d'expérience, le vétérinaire peut gagner jusqu'à 4500€ par mois. C'est l'un des métiers les plus gratifiants. D'autres professions, comme le zoologiste ou l'éthologue, peuvent également offrir une rémunération attractive. 

Enfin, certains métiers émergents, tels que l'hydrothérapeute canin, le masseur canin ou l'ostéopathe animalier, sont de plus en plus prisés et peuvent offrir une rémunération intéressante. Il est cependant important de noter que la rémunération dans ces métiers dépend généralement de l'expérience et des compétences acquises.

Les métiers animaliers offrent des opportunités passionnantes pour travailler avec les animaux. Que ce soit dans la santé, la conservation ou l'éducation, ces métiers permettent de contribuer à la protection des espèces et au bien-être animal. Les qualifications, compétences requises et perspectives salariales varient, mais une passion pour les animaux reste essentielle. Avec détermination et engagement, les métiers animaliers offrent une carrière épanouissante et significative.

 

Retour haut de page